International
URL courte
24441
S'abonner

Les militaires US ne cherchent pas la confrontation avec les militaires russes en Syrie, et la probabilité des conflits reste tout de même limitée car les soldats russes et américains opèrent dans différentes régions de la Syrie, a déclaré un porte-parole du Pentagone.

La Russie et les Etats-Unis ont entamé des opérations militaires en Syrie destinées à lutter contre l'ennemi commun, le groupe terroriste Etat islamique. Cependant, les tentatives de s'entendre sur la coordination des actions des soldats américains et russes dans la région et de passer à la coopération pratique n'ont pas été simples à mettre en branle.

Washington vient d'assurer qu'il "ne cherchait aucun incident avec les Russes et que les Russes faisaient de même", a confirmé Jeff Davis, porte-parole du Pentagone.

"En gros, nous nous rencontrons rarement car nous opérons dans différentes régions", s'est-il empressé d'ajouter.

Pourtant, M.Davis n'a pas oublié de rappeler que les militaires US, comme tous les autres, avaient le droit à la légitime défense, mais que pour sa part le Pentagone ne comptait pas y recourir. Jeff Davis a, de toute façon, souligné que les départements militaires russe et américain ont auparavant conclu un mémorandum concernant la prévention des accidents aériens en Syrie

Militaires américains
© Photo. US Air Force / Brian Ferguson
Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

Depuis le début de la campagne militaire, les forces aériennes russes ont frappé plus de 2.000 positions du groupe terroriste Etat islamique et du groupe djihadiste affilié à Al-Qaïda Front al-Nosra.

Lire aussi:

Lavrov: la rencontre sur la Syrie à Vienne représente un format idéal
Moscou et l'opposition syrienne créent des groupes de coordination
Russie et USA sont passés à la coopération pratique dans le ciel syrien
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Tags:
pentagone (un polygone à cinq sommets), aviation, coopération militaire, Jeff Davis, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook