Ecoutez Radio Sputnik
    l'enregistreur de paramètres de l'Airbus A321 russe qui s'est écrasé dans le Sinaï

    Crash de l'A321: après le décryptage d'une boîte noire, le mystère persiste

    Press-service of Russian Emergency Situations Ministry
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    40526
    S'abonner

    Le décryptage de l'enregistreur de paramètres de l'Airbus A321 russe qui s'est écrasé dans le Sinaï égyptien le weekend dernier n'a pas permis d'établir la cause de la catastrophe.

    La veille, le chef de l'Agence fédérale russe du transport aérien Rosaviatsia Alexandre Neradko a déclaré aux journalistes que l'enregistreur de paramètres du vol de l'A321 avait été décrypté au Caire. Aucun commentaire officiel relatif aux informations obtenues par les experts n'a pas été émis pour le moment. Auparavant, des sources citées par les médias occidentaux affirmaient qu'une attaque terroriste pourrait avoir été à l'origine du crash.

    Pour sa part, le quotidien russe Kommersant citant des experts proches de la situation rapporte vendredi que le décryptage de l'enregistreur n'a pas apporté d'éléments significatifs. Selon ses données, au cours du vol, qui a duré un peu plus de 20 minutes, tous les systèmes de l'avion ont fonctionné correctement, après quoi l'enregistrement de l'ensemble des paramètres du vol s'est brusquement interrompu. D'après les experts, ceci a été dû à une rupture de tous les câbles reliant la boîte noire aux capteurs d'information suite à la dislocation de la queue de l'avion.

    Le Kommersant estime également que le décryptage du second enregistreur qui contient les conversations de l'équipage n'aidera pas non plus à établir les causes du crash. Si l'avion s'est désintégré en l'air en quelques secondes, il est probable que les pilotes n'ont pas pu réagir à la situation, explique le quotidien.

    Un Airbus A321 de la compagnie aérienne Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) est parti le 31 octobre de l'aéroport de Charm el-Cheikh avant de disparaître des écrans radars 23 minutes après le décollage. Les débris de l'avion ont été retrouvés dans le Sinaï. Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu.

    Il s'agit de la pire catastrophe aérienne qui ait frappé la Russie.

    La branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI) a par la suite affirmé sur Twitter être responsable du crash, affirmant avoir agi en représailles à l'intervention russe en Syrie.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Les USA proposent leur assistance à l'enquête sur le crash du А321
    Crash en Égypte: aucune hypothèse ne peut être exclue
    A321: Moscou nie tout lien entre le crash et l'opération russe en Syrie
    Tags:
    vols, boîte noire, attentat, explosion, terrorisme, crash d'avion, Airbus A321, Kogalymavia (Metrojet), Etat islamique, Egypte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik