International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
3587
S'abonner

Le candidat républicain Donald Trump estime, s'il est élu à la tête des Etats-Unis, que tout se passera bien avec le président français. "Nous parlerons. Nous allons bien nous amuser. Tout se passera bien", a-t-il déclaré dans un entretien pour RTL.

Normalement, M. Trump n'accorde pas d'entretiens aux journalistes étrangers, mais exceptionnellement, un journaliste de RTL a réussi à l'interroger après cinq heures d'attente en bas de la Trump Tower et à lui demander ce que le magnat d'immobilier pensait de la politique française.

Répondant à la question de savoir ce qu'il pensait du président français, M. Trump a dit que s'il était élu pour succéder à Barack Obama, tout irait bien avec François Hollande. "Nous parlerons. Nous allons bien nous amuser. Tout se passera bien", a-t-il déclaré. Le millionnaire a également regretté que le dirigeant français "ne soit pas pour l'esprit d'entreprise".

Dans le même temps, le milliardaire s'est démarqué des accusations de Jeb Bush qui avait qualifié les Français de "fainéants". "Non, ce sont des bourreaux de travail", a affirmé M. Trump.

Auparavant, l'homme politique a considéré que le président russe Vladimir Poutine était "un homme plus sympathique" que lui. "Je dirais que Poutine est un homme plus sympathique que moi", a-t-il fait remarquer. "Hier soir, on nous a interviewés tous les deux, Poutine et moi", a raconté M. Trump, faisant référence à l'émission télévisée "60 minutes", diffusée sur les écrans fin octobre. La première émission de la nouvelle saison était centrée sur un entretien avec Vladimir Poutine. Donald Trump y a également pris part.

D'après un sondage récent de CNN, Donald Trump est le mieux placé par rapport aux autres candidats aux primaires du parti républicain, avec 24% d'opinions favorables des électeurs.

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Ramenez-nous Hussein et Kadhafi, suggère Trump
Etats-Unis: Trump promet d’expulser les réfugiés syriens
Donald Trump loue le leadership de Vladimir Poutine
Donald Trump: "Poutine est plus sympa que moi!"
Tags:
États-Unis, France, Donald Trump, François Hollande, Trump Tower
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook