International
URL courte
11277
S'abonner

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a rappelé dans une lettre adressée au président ukrainien que l'Ukraine devait impérativement mener tout un ensemble de réformes de défense des droits et des libertés avant de demander le régime sans visas.

Le 5 novembre, Jean-Claude Juncker a adressé une lettre au président ukrainien Piotr Porochenko, dont des extraits figurent dans des médias ukrainiens, selon Euractiv.

"Les progrès dans les réformes sur la corruption restent la priorité essentielle afin que les citoyens ukrainiens puissent être autorisés à se rendre dans l'UE sans visa", a souligné le président de la Commission européenne dans sa lettre.

Kiev doit également modifier ses lois en matière de droit du travail pour interdire la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle, et créer également une agence visant à récupérer les biens confisqués, a également rappelé M.Juncker.

La levée des visas a été l'une des promesses de Piotr Porochenko à la présidentielle. Il continue d'affirmer publiquement que l'Ukraine doit intégrer l'Union européenne, et ce "quelle que soit l'opinion des pays membres de l'organisation".

Depuis 2009, l'Ukraine participe au programme "Partenariat oriental". En 2014, Kiev et Bruxelles ont signé un accord d'association. Toutefois, Bruxelles reste réticent pour l'instant sur une adhésion éventuelle de Kiev à l'UE, qui était l'une des promesses du président ukrainien lors de sa campagne présidentielle de 2014.


Lire aussi:

L'Ukraine touchée par une "guerre des visas"
La France envisage de supprimer les visas pour les Russes
Russes privés de visas: l'UE "surprise" par les déclarations de Kiev
Tags:
discrimination, droit du travail, visas, corruption, Jean-Claude Juncker, Petro Porochenko, Europe, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook