Ecoutez Radio Sputnik
    Edward Snowden

    Snowden accuse les USA de meurtre de civils en Syrie et en Irak

    © REUTERS / Glenn Greenwald/Laura Poitras/Courtesy of the Guardian/Handout via Reuter
    International
    URL courte
    311023

    Les importantes pertes parmi les civils causées par les frappes de drones américains en Syrie et en Irak tiennent au fait que ceux-ci prennent pour cibles des téléphones portables, a expliqué l’ancien employé des services américains de renseignement Edward Snowden.

    "Les drones ne visent pas une personne déterminée, mais son appareil portable. Forcément, ils ne sont pas capables d'identifier si c'est un terroriste qui le tient, ou bien sa mère. C'est pour cela que bon nombre de frappes aériennes se soldent par un échec et que des fêtes de mariage tournent à la tragédie", a-t-il souligné dans une interview accordée au journal suédois Dagens Nyheter.

    D'après le quotidien, le magazine en ligne Intercept a révélé en octobre dernier des documents classés secrets attestant que 90% des victimes causées par les frappes de drones américains étaient des civils qui n'avaient aucun rapport avec les cibles visées. Ces victimes par la suite sont qualifiées d'"ennemis éliminés" dans les documents officiels des Etats-Unis.

    Edward Snowden
    © REUTERS / Glenn Greenwald/Laura Poitras/Courtesy of the Guardian/Handout via Reuter
    "L'information dont il se sert (le gouvernement américain, ndlr) est dangereuse et peu fiable", a ajouté M. Snowden.

    Selon lui, les frappes aériennes des Etats-Unis et de leurs alliés ne résolvent rien, mais au contraire, créent de nouveaux problèmes.

    "L'Etat islamique n'existait pas en tant que tel jusqu'à ce que nous ayons entamé des frappes aériennes contre ces pays (Syrie et Irak, ndlr). En outre, l'utilisation des drones crée plus de terroristes qu'elle en tue", a relevé l'ancien employé de la NSA.

    "La plus grande menace auquel nous sommes confrontée dans la région a été engendrée par notre propre politique", a-t-il souligné.

    Edward Snowden a révélé en juin 2013 l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller les échanges par mail, messagerie instantanée, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

    Suite à ses révélations, M. Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l'asile temporaire en Russie avant d'obtenir un permis de résidence de trois ans le 1er août 2014.

     

    Lire aussi:

    Le parlement européen exhorte Bruxelles à soutenir inconditionnellement Snowden
    Pour Snowden, aucune chance de procès équitable aux Etats-Unis
    Clinton appelle Snowden à rester en exil
    Tags:
    drone, meurtre de civils, frappe aérienne, Edward Snowden, Irak, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik