International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
8180
S'abonner

Le président du Parlement européen a souligné l'importance de la participation de Téhéran au prochain tour des négociations sur la Syrie qui se tiendra à Vienne.

L'Iran joue un rôle considérable dans le règlement des conflits dans la région du Proche-Orient, a reconnu samedi le président du Parlement européen Martin Schulz lors de sa visite en Iran effectuée à l'invitation du parlement iranien. Il est à noter qu'il s'agit de la première visite d'un président du Parlement européen en Iran.

"La République islamique d'Iran est un acteur important dans le règlement des conflits régionaux, son rôle dans le maintien de la paix et de la stabilité ne peut pas être nié", a annoncé le président du Parlement européen cité par l'agence iranienne IRNA lors de sa rencontre avec le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Il a également souligné l'importance de la participation de Téhéran au prochain tour des négociations sur la Syrie qui se tiendra à Vienne.

L'Iran soutient activement la Syrie et la Russie dans leur lutte contre les djihadistes du groupe Etat islamique. Téhéran fournit une aide financière et militaire importante à Damas et a considérablement augmenté le nombre de ses conseillers militaires sur le terrain.

Lors de sa visite, M.Schulz s'est également prononcé pour l'élargissement de la coopération économique tous azimuts dès la mise en œuvre de l'accord sur le nucléaire iranien.

"Nous sommes prêts à élargir nos liens économiques, commerciaux et d'investissement entre les pays de l'Europe et la République islamique d'Iran grâce aux possibilités données par le Plan d'action conjoint", a fait savoir Martin Schulz.

Le 14 juillet dernier, l'Iran et les 5+1 sont parvenus à un accord historique sur le règlement du problème nucléaire. Des négociations des plus compliquées ont abouti à l'adoption d'une feuille de route dont l'application permettra de lever les sanctions économiques et financières imposées contre l'Iran par l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne.

 

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

L'Iran invité à négocier sur la Syrie pour la première fois
L'Iran propose à Moscou des projets pour 25 mds d'euros
Russie et Iran créeront une banque conjointe
Quatre collégiens placés en garde à vue dans le cadre de l'attentat de Conflans
Tags:
lutte antiterroriste, terrorisme, accord iranien, rencontre, négociations, stabilité, maintien de la paix, visite, Parlement européen, Union européenne (UE), Mohammad Javad Zarif, Martin Schulz, Belgique, Bruxelles, Téhéran, Syrie, Russie, Proche-Orient, Iran, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook