Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter

    Des hackers soutenant l'EI piratent 54.000 comptes Twitter

    © AFP 2019 Leon Neal
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    181911
    S'abonner

    Les islamistes ont en outre publié les numéros de téléphone des chefs de la CIA, du FBI et de la NSA, trois importantes agences de la constellation du renseignement américain.

    Les hackers du groupe CyberCalifat ont eu accès à près de 54.000 comptes Twitter et ont publié les données de leurs propriétaires, ainsi que les numéros de téléphone des chefs de l'Agence centrale de renseignement (CIA), du Bureau fédéral d'enquête (FBI) et de l'Agence nationale de la sécurité (NSA) des Etats-Unis, rapporte dimanche The Daily Mail.

    D'après l'édition, c'est ainsi que les hackers-islamistes comptaient se venger de l’élimination de l'un de leurs compagnons Junaid Hussain en Syrie.

    Cependant, il n'est pas indiqué quand et pendant combien de temps les hackers soutenant le groupe Etat islamique ont collecté ces données.

    Selon l'édition, les islamistes avaient l'intention d'utiliser les comptes pour propager les idées de l'EI. Toutefois, les motifs pour lesquels les numéros de téléphones ont été publiés restent flous.

    En outre, la pluparts des utilisateurs victimes des actions des hackers se trouvent en Arabie saoudite.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Des hackers ont eu accès à des données du directeur adjoint du FBI
    Les hackers du monde entier font front uni contre l'EI
    Des hackers mettent à nu les utilisateurs d'un site de rencontres adultères
    Tags:
    islamistes, hackers, Twitter, CyberCalifat, FBI, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), CIA, Etat islamique, Junaid Hussain, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik