International
URL courte
452087
S'abonner

La Russie envoie en Syrie des systèmes antiaériens, alors que les Etats-Unis livrent en Turquie des chasseurs F-15C, mais ces armements ne peuvent être utilisés ni contre l'Etat islamique ni contre les insurgés syriens n'ayant pas de forces aériennes, relève un hebdomadaire américain.

En Syrie, la Russie et les Etats-Unis luttent contre différents groupes, les Américains combattant les djihadistes de l'Etat islamique (EI), alors que les Russes bombardent essentiellement les insurgés opposés au président syrien Bachar el-Assad, affirme le Time. 

L'hebdomadaire rappelle que, vendredi, six chasseurs américains F-15C sont arrivés en Turquie qui ne peuvent cependant attaquer que d'autres avions. Jeudi, un "général russe" a annoncé que Moscou avait envoyé en Syrie des systèmes de défense antiaérienne, alors que ni l'EI ni les insurgés syriens n'ont de forces aériennes. 

"Nous avons évalué toutes les menaces possibles et envoyons des systèmes de défense antiaérienne en vue de faire face à toute sorte d'éventualité, dont par exemple le détournement d'un avion sur le territoire d'un pays voisin de la Syrie ou une frappe aérienne contre nos positions", a expliqué le haut gradé russe.  

Selon le Time, tout cela est plutôt préoccupant, voire alarmant. 

"Les forces aériennes russes sont concentrées dans l'ouest de la Syrie, alors que les Etats-Unis et leurs alliés portent des frappes sur des cibles dans le nord et l'est du pays. Des incidents ne sont pas à exclure dans ce contexte d'incertitude et peuvent conduire à des +tragédies imprévues+", met en garde l'édition. 

"Nous n'entendons pas transformer la Syrie en champ de guerre par procuration entre les Etats-Unis et la Russie", a déclaré le président américain Barack Obama. 

Time Magazine estime cependant que si tel est le cas, il serait plus sage de garder de tels armements aux Etats-Unis, tout en rappelant des incidents tragiques d'autrefois. En 1988, les militaires américains ont abattu un avion de ligne iranien avec 290 personnes à bord. Cette erreur n'a pas laissé de survivants. En 1994, l'aviation des Etats-Unis a détruit en Irak deux hélicoptères Black Hawk appartenant à l'Armée de terre américaine. Les 26 militaires à bord de ces appareils ont péri.

Lire aussi:

Russie et USA sont passés à la coopération pratique dans le ciel syrien
Kerry: les USA comptent coordonner leurs actions avec la Russie en Syrie
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
Tags:
insurgés, djihadisme, guerre, F-15C Eagle, Etat islamique, Barack Obama, Turquie, Syrie, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook