Ecoutez Radio Sputnik
    Des chasseurs Rafale

    L’aviation française frappe un site pétrolier de l'EI en Syrie

    © Photo. Rex Features
    International
    URL courte
    636912

    Paris a annoncé jeudi dernier son intention d'envoyer un groupe de navires avec le porte-avions Charles de Gaulle à sa tête pour participer aux opérations militaires contre l'EI.

    Des chasseurs français ont attaqué dimanche un centre d'approvisionnement pétrolier du groupe terroriste Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, non loin de la frontière irakienne, a annoncé lundi le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

    Le même jour, Marine Le Pen, dirigeante du Front national, a déclaré que Paris devrait suivre l'exemple de la Russie, qui dirige la lutte contre le terrorisme en Irak et en Syrie.

    Le 29 octobre dernier, le porte-parole du ministère irakien du Pétrole Assem Jihad a annoncé que les autorités irakiennes avaient réussi à libérer presque tous les gisements de pétrole contrôlés par les terroristes de l'EI.

    Toutefois, la vente illégale de pétrole rapporte toujours à l'EI entre 40 et 50 millions de dollars par mois, soit près de 500 millions de dollars par an, d'après le ministère américain des Finances.

    Les médias ont rapporté le 23 octobre, citant des données du renseignement irakien, que les islamistes contrôlaient 253 puits de pétrole en Syrie dont plus de 160 sont opérationnels. Cela permet de produire près de 30.000 barils de pétrole par jour sur le territoire syrien et entre 10.000 et 20.000 barils de pétrole en Irak, soit au total près de 50.000 barils par jour.

    Le 22 octobre, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a appelé tous les pays membres de l'Onu à dévoiler leurs informations sur la vente illégale de pétrole par les terroristes et les mesures que ces pays avaient pris pour y mettre fin.


    Lire aussi:

    L'Europe doit rallier la Russie dans la lutte contre l'EI
    Les USA refusent de frapper les champs pétrolifères de Daech
    Kerry: l'envoi de forces spéciales US en Syrie vise uniquement Daech
    Tags:
    pétrole, frappe aérienne, Etat islamique, Jean-Yves Le Drian, Syrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik