International
URL courte
Crise migratoire (789)
10225
S'abonner

Selon l'agence Frontex, plus de 540.000 réfugiés ont pénétré sur le territoire européen par mer et 500.000 migrants dans les Balkans.

Près de 1,2 million de migrants clandestins sont arrivés en Europe entre le 1er janvier et le 1er novembre 2015, a annoncé mardi l'agence Frontex chargée des frontières extérieures de l'espace Schengen.

"Au total, le nombre des personnes ayant illégalement traversé la frontière de l'UE entre janvier et octobre 2015 a dépassé 1,2 million, soit quatre fois plus que l'an dernier (282.000)", a indiqué l'agence.

Selon Frontex, il s'agit d'un chiffre sans précédent pour l'Union européenne.

Plus de 540.000 migrants sont notamment arrivés en Grèce au cours des dix premiers mois de l’année 2015, soit 13 fois plus que pendant la même période de 2014. Il s'agit avant tout de Syriens, mais ces derniers temps la part des Afghans parmi les réfugiés a considérablement augmenté.

Près de 500.000 cas de passage illégal de la frontière européenne ont été enregistrés dans les Balkans occidentaux, surtout en Croatie et en Hongrie. La plupart des migrants qui se trouvent dans cette région sont antérieurement arrivés par la mer en Grèce avant de quitte l'UE pour passer par la Macédoine et la Serbie. Ils ont commencé à pénétrer en Croatie suite à la décision de la Hongrie de construire une barrière à sa frontière avec la Serbie.

D'autre part, le nombre des migrants arrivant en Italie en provenance de Libye a été divisé par deux en octobre 2015 par rapport au même mois de 2014. Au total, quelque 140.000 personnes ont emprunté cette voie pour gagner l'UE au cours des dix premiers mois de 2015 contre 155.000 pendant le même période de 2014.

D'ailleurs, les chiffres fournis par Frontex pourraient être exagérés, puisque la plupart des réfugiés qui arrivent en Grèce depuis la Turquie, partent ensuite à destination de l'Europe occidentale par les pays balkaniques, la Hongrie ou la Croatie. Il est donc possible qu'ils soient enregistrés à deux reprises, à la frontière grecque et dans les Balkans.

Selon des prévisions pessimistes de la Commission européenne, "près d'un million de migrants" pourraient arriver en Europe en 2015.

Pour l'instant, les pays européens se sont mis d'accord sur l'accueil de 160.000 réfugiés en deux ans. L'UE essaie de mettre en place un mécanisme permettant de distinguer les personnes qui relèvent du statut de réfugié, de ceux qui sont migrants économiques irréguliers, en vue de renvoyer les migrants économiques chez eux. La plupart des réfugiés clandestins arrivent en Europe sans papiers.

Selon le commissaire européen à l'Elargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, plus de 20 millions de réfugiés potentiels se trouveraient dans les pays voisins de l'UE et le flux des migrants peut augmenter suite à l'intensification des hostilités en Syrie.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Face aux migrants, la Slovénie érige des "obstacles techniques" à sa frontière
Des tracts pour dissuader les migrants de se rendre en Suède
Allemagne: Pegida fait un mur humain pour arrêter les migrants
Les migrants se plaignent de la météo européenne
Tags:
réfugiés, frontière, Espace Schengen, crise migratoire, migrants, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), Union européenne (UE), Balkans, Macédoine du Nord, Grèce, Italie, Hongrie, Croatie, Serbie, Libye, Afrique, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook