Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    La Russie se dote d'armes capables de contrer le bouclier antimissile

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    851916

    Selon Vladimir Poutine, le véritable objectif du bouclier antimissile américain en Europe est de neutraliser le potentiel nucléaire stratégique de la Russie.

    Plusieurs nouvelles armes de conception russe permettant de percer le bouclier antimissile équipent déjà les Forces armées russes, a annoncé mardi à Sotchi le président russe Vladimir Poutine.

    "Ces trois dernières années, les entreprises de défense russes ont conçu et mené des essais réussis de plusieurs armes prometteuses capables de contrer un système de défense antimissile organisé en profondeur. La livraison de ces armes à l'armée a commencé en 2015", a indiqué M.Poutine lors d'une réunion consacrée à l'industrie de défense russe.

    Le président a rappelé que le véritable objectif du bouclier antimissile que les Etats-Unis comptent déployer en Europe est "de neutraliser le potentiel nucléaire stratégique des autres Etats nucléaires, à l'exception des Etats-Unis et de leurs alliés, avant tout celui de la Russie". Selon lui, "les références aux menaces nucléaires iranienne et nord-coréenne ne servent qu'à masquer les plans réels" de Washington.

    La réunion de mardi a porté sur le programme de modernisation des Forces armées russes pour les dix prochaines années et les moyens de garantir la sécurité et le respect des intérêts de la Russie.


    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Premier test du bouclier antimissile US en Europe réalisé
    Défense antimissile: Moscou donne une leçon de "lecture" à Washington
    Bouclier antimissile US en Europe: aucun rapport avec l'Iran
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Tags:
    industrie de défense, bouclier antimissile, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik