International
URL courte
15367
S'abonner

La gauche portugaise, unie pour la première fois en 40 ans de démocratie, a provoqué mardi la chute du gouvernement minoritaire de droite "pour tourner la page de l'austérité", sous l'oeil inquiet des marchés financiers.

Il reviendra désormais au président Anibal Cavaco Silva de décider s'il nomme un Premier ministre de gauche alors que ce conservateur n'a jamais caché sa réticence face à un tel scénario.

Une motion rejetant le programme du gouvernement de droite a été adoptée par les 123 députés de l'opposition, contre 107 voix à la droite, entraînant ainsi sa démission à peine onze jours après son entrée en fonctions, rapporte l`AFP.

Portugal
© Sputnik . Vladimir Rodionov
Le gouvernement de Pedro Passos Coelho, 51 ans, dont la coalition de droite était pourtant arrivée en tête des élections législatives du 4 octobre, entre ainsi dans l'histoire comme l'exécutif le plus éphémère du Portugal.

"Il est possible de tourner la page de l'austérité dans le cadre de la zone euro", a assuré à l'issue du vote le secrétaire général du Parti socialiste Antonio Costa, 54 ans, qui brigue la place de Premier ministre.

"Le Parti socialiste a fait un choix radical, préférant se joindre à des minorités qui l'ont toujours combattu", a regretté M. Passos Coelho. "Ce n'est pas tous les jours que l'on quitte le gouvernement en ayant obtenu le soutien des électeurs", a-t-il ajouté.

M. Costa a signé trois accords distincts avec le Bloc de gauche, proche de Syriza au pouvoir en Grèce, le Parti communiste et les Verts, qui jettent les bases d'une alliance, certes fragile, soutenant un gouvernement du PS.

Lire aussi:

Les troupes canadiennes se joignent à des exercices de l'OTAN au Portugal
Nos dirigeants et nous: forte hausse de la confiance en Russie, recul aux USA
Dix pays méditerranéens appellent à respecter la souveraineté de la Syrie
Euro: "Le Portugal doit se libérer de cette domination coloniale"
Tags:
chute, politique, Portugal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook