International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
261253
S'abonner

Les forces gouvernementales syriennes se trouvent actuellement à 20 kilomètres seulement de la ville de Palmyre contrôlée par l'Etat islamique.

La ville, qui abrite un ensemble de vestiges historiques classés au patrimoine mondial de l'Unesco, est passée sous le contrôle des djihadistes en mai 2015. Outre ses richesses culturelles, elle possède une importance stratégique et logistique considérable.

La 18e division du 3e corps de l'armée syrienne, qui combat les terroristes dans la zone de Palmyre, progresse lentement sur le terrain. De temps en temps, des hélicoptères d'assaut Mi-24P des forces aériennes russes attaquent les positions de l'Etat islamique à l'aide de mitrailleuses.

Selon le général-colonel Andreï Kartapolov, chef du service d'opérations de l'Etat-major général des Forces armées russes, des membres de l'opposition syrienne combattant l'EI et le Front al-Nosra transmettent les coordonnées de certaines positions des terroristes à l'aviation russe.

Des combattants de la 18e division syrienne en patrouille dans la ville de Homs
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
En dépit de quatre ans de confrontation avec les troupes fidèles au gouvernement de Damas, ces "forces d'aspiration patriotique" sont attachées à l'idée de sauvegarder l'unité de l'Etat syrien et de libérer le pays des terroristes, a expliqué M.Kartapolov aux journalistes.

Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

L'armée syrienne en position aux abords de Palmyre
L'armée syrienne reprend le contrôle d'une route stratégique
L'armée syrienne neutralise un poste de commandement de l'EI et 24 terroristes
L'armée syrienne a libéré 50 localités dans la province d'Alep
Tags:
combat, crise syrienne, lutte antiterroriste, aviation, djihadisme, Mi-24, Front al-Nosra, Etat islamique, Andreï Kartapolov, Bachar el-Assad, Palmyre, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik