Ecoutez Radio Sputnik
    Des avions chinois

    L'intégralité des vols seront suivis par satellite en temps réel

    © AP Photo/ Alexander F. Yuan
    International
    URL courte
    82908184

    L'Union internationale des télécommunications (l'UIT) a recommandé aujourd'hui de créer un système de suivi des vols civils par satellite, pour prévenir des accidents similaires à la disparition mystérieuse d'avions comme le MH370 de Malaysia Airlines en mars 2014.

    Cet accord, atteint lors de la Conférence mondiale des radiocommunications, concerne l'attribution de fréquences radioélectriques pour le suivi des vols à l'échelle mondiale pour l'aviation civile.

    Il permettra de repérer les avions partout dans le monde d'ici 2017, alors qu'aujourd'hui, 70% de la surface terrestre (océans, déserts, montagnes) ne permet pas cette surveillance.

    "Le fait d'attribuer des fréquences pour que des stations spatiales puissent recevoir des signaux ADS-B provenant d'aéronefs va permettre d'assurer le suivi des vols en temps réel partout dans le monde", a déclaré François Rancy, directeur de l'UIT, institution spécialisée des Nations unies pour les technologies de l'information et de la communication, cité par l'AFP.

    La bande de fréquences 1 087,7-1 092,3 MHz a été attribuée au service mobile aéronautique par satellite (Terre vers espace) pour la réception par satellite des émissions de signaux provenant d'émetteurs d'aéronefs, a précisé l'UIT dans un communiqué. 

    L'UIT explique que cela facilitera le repérage de la position des aéronefs, y compris dans les zones dites "aveugles", au-dessus des zones océaniques et polaires et dans d'autres zones isolées.

    Cet accord intervient suite à la disparition de l'avion de ligne Boeing 777-200 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, reliant Kuala Lumpur à Pékin avec 227 passagers et 12 membres d'équipage à bord, dans la nuit du 7 au 8 mars. 

    Parmi les passagers du vol MH370 figuraient des citoyens de 13 pays, notamment la Russie, l'Australie, la Chine, la Malaisie, l'Indonésie, la France, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Ukraine, les Etats-Unis, l'Italie, les Pays-Bas et l'Autriche.


    Lire aussi:

    MH370: le fragment d'aile découvert à La Réunion appartient bien au Boeing disparu
    Charlie Hebdo: la caricature d’un débris du MH370 fait scandale
    MH370: les Maldives à la recherche de débris
    MH370: des fouilles vont commencer à la Réunion
    Tags:
    accord, MH370, satellite, avions, Boeing 777-200, Conférence mondiale des radiocommunications, Union internationale des télécommunications (UIT), ONU
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik