Ecoutez Radio Sputnik
    Le président vénézuélien Nicolas Maduro

    Deux proches présumés de Maduro soupçonnés de trafic de drogue

    © AP Photo / Ariana Cubillos
    International
    URL courte
    13229

    Deux proches du dirigeant vénézuélien Nicolas Maduro ont été interpellés aux Etats-Unis pour avoir tenté d'acheminer 800 kilos de cocaïne dans le pays.

    Selon le Wall Street Journal, il s'agit d'Efrain Antonio Campo Flores, qui s'est présenté comme le beau-fils de l'épouse du président vénézuélien, Cilia Flores, et de Francisco Flores de Freitas, qui a affirmé être son neveu.

    Les deux intéressés ont été interpellés à Port-au-Prince et devraient comparaître jeudi devant un juge fédéral à New York, rapporte le WSJ.

    D'après des sources proches de la situation citées par le quotidien, en octobre, ils auraient contacté un intermédiaire au Honduras en vue d'acheminer 800 kilos de cocaïne depuis l'aéroport d'une petite île de ce pays vers les Etats-Unis. L'intermédiaire, qui était un informateur de l'Agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA), a pu filmer et enregistrer leur entretien.

    Lors d'un rendez-vous au Venezuela faisant suite à cet entretien, les deux hommes ont apporté un kilo de drogue pour témoigner de la qualité de leur marchandise, indique le journal américain.

    Lire aussi:

    Deux ex-agents de l'Onu impliqués dans un trafic de drogue en Afrique
    Le Costa Concordia transportait de la drogue appartenant à la mafia
    Mexique: une vidéo de l'évasion du baron de la drogue Guzman diffusée
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Tags:
    cocaïne, trafic de drogue, arrestation, justice, Agence antidrogue américaine (DEA), Cilia Flores, Nicolas Maduro, Venezuela, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik