Ecoutez Radio Sputnik
    Arctique

    Washington lance la course aux ressources en Arctique

    © Flickr / P J Hansen
    International
    URL courte
    22341
    S'abonner

    Riche en ressources naturelles, l'Arctique attire de plus en plus de regards.

    La course mondiale aux abondantes ressources naturelles de l'Arctique a été lancée, a annoncé le secrétaire d'Etat des Etats-Unis John Kerry lors d'une intervention à l'Université de Norfolk (Virginie).

    En guise d'exemples, le chef de la diplomatie américaine a cité l'installation du drapeau russe sur le plateau continental, en Arctique, ainsi que l'attention accrue de la part de la Chine envers la région.

    Ainsi, M.Kerry a souligné que la Russie avait installé un drapeau sur le territoire dont elle revendique l'appartenance. L'activité de la Chine, qui y développe des gisements pétroliers et gaziers ainsi que la pêche, saute également aux yeux.

    Il semblerait que ces déclarations indiquent clairement l'intérêt que Washington porte lui-même pour la région. Ce qui n'est pas pour surprendre, l'Arctique étant une région très riche en réserves naturelles.

    Le volume de ses ressources est en effet impressionnant. Selon les évaluations préliminaires, près de 13% des réserves mondiales de pétrole et un tiers des réserves mondiales de gaz se trouvent en Arctique. Et selon les déclarations récentes de John Kerry, plusieurs Etats vont bientôt lancer un réel combat afin de s'en approprier.

    La question est alors de savoir quel prix les Etats intéressés par la région, dont notamment les Etats membres de l'Otan, la Russie et la Chine, seront-ils prêts à payer afin d'avoir l'accès à toutes ces richesses en Arctique.

    "Les objectifs économiques aboutissent à la réalisation des intérêts militaires, car les Etats cherchent à protéger leurs droits", a récemment déclaré John Kerry.

    Doit-on comprendre de cette déclaration que Washington est prêt à intensifier son activité en Arctique?

    Ainsi, début novembre le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a fait savoir que les Forces armées du pays allaient revoir leur stratégie dans cette région.

    Il est à noter que la rhétorique des Etats-Unis a visiblement changé, les idées énoncées auparavant ayant été formulées de façon plus diplomatique.

    "Je veux annoncer directement à tous les représentants des Etats ci-présents: nous sommes prêts à coopérer avec vos pays en ce qui concerne les possibilités uniques de l'Arctique et les problèmes de cette région", avait annoncé Barack Obama en août 2015.

    Reste à voir quelle sera la stratégie américaine en Arctique. Mais, compte tenu des ressources naturelles qui s'y trouvent, il est douteux que Washington ne tente pas sa chance afin de s'approprier les richesses de la région.

     

    Lire aussi:

    Arctique: Moscou achève la création d'une grande base militaire
    Arctique: les opérations russes et chinoises pourraient modifier le rapport des forces
    Arctique: les USA déploient un service de renseignements dédié
    Tags:
    réserves pétrolières, gisement de gaz, ressources naturelles, course, gaz, OTAN, Ashton Carter, John Kerry, Barack Obama, Washington, Chine, Arctique, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik