International
URL courte
4782
S'abonner

L'Argentine pourrait adhérer aux BRICS si elle est prête à accomplir toutes les obligations de cette organisation, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération Valentina Matvienko à la veille de sa visite officielle en Argentine.

"L'Argentine ne cache pas ses intentions d'adhérer aux BRICS mais ce n'est pas une question simple", a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération (sénat russe).

"Si l'Argentine est prête à accomplir toutes les obligations, on n'exclut pas cette possibilité", a-t-elle déclaré aux journalistes à la veille de sa visite officielle en Argentine.

Selon Mme Matvienko, cette décision dépend de l'ensemble des cinq Etats qui constituent les BRICS à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

En avril 2015, la présidente de la République argentine, Cristina Fernandez de Kirchner, s'est rendue dans la capitale russe pour une visite officielle de trois jours. Cette visite de la dirigeante argentine avait confirmé le partenariat stratégique entre les deux pays, 130 ans après l'établissement de leurs relations diplomatiques. L'année précédente, en juillet 2014, Vladimir Poutine avait fait une tournée en Amérique latine, dont une visite en Argentine.

Lire aussi:

L'Iran envisage d'adhérer à la banque des BRICS
Sommet universitaire global des BRICS
BRICS: vers une coopération de plus en plus étroite sur les migrations
Les Brics lancent leur propre "FMI"
Tags:
adhésion, BRICS, Valentina Matvienko, Cristina Fernandez de Kirchner, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik