Ecoutez Radio Sputnik
    fusillades à Paris

    Attentats historiques à Paris, environ 140 morts, l'état d'urgence décrété

    © AP Photo / Thibault Camus
    International
    URL courte
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
    3333496

    De multiples attentats et fusillades se sont déroulés dans plusieurs endroits à Paris. De nombreux morts ont été recensés, et une prise d'otage a eu lieu au Bataclan, faisant de nombreuses victimes. Le président François Hollande, évacué du Stade de France, a décrété l'état d'urgence.

    2h00: Les Parisiens libérés chantent la Marseillaise

     

    1h59: 2 terroristes se sont fait exploser lors de la prise d'assaut du Bataclan. Il y aurait une centaine de morts.

    1h58: La compagnie aérienne American Airlines annonce annuler ses vols vers Paris.

    1h32 Il y aurait au moins 140 morts selon un nouveau bilan, et de nombreux blessés.

    1h31: Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes publient des appels à témoignage, à la recherche de nouvelles de leurs proches qui assistaient au concert, au Bataclan.
    1h30: Les musées de la ville de Paris seront fermés samedi 14 novembre.
    1h25: Le parti Les Républicains décide de suspendre sa campagne pour les élections régionales, prévues les 6 et 13 décembre. Marine Le Pen l'annonce également pour le Front national.

    1h18 Аttentats à Paris: Sarkozy "soutient" l'état d'urgence et la fermeture des frontières (déclaration)

    1h11: Tous les voyages scolaires sont annulés en France, au moins pour le week-end.

    1h10 : Selon des sources proches de l'enquête, qui se sont confiées à l'AFP, il y aurait à l'intérieur du Bataclan des dizaines de morts.
    1h06: Le réseau social Facebook invite les personnes géolocalisées dans la zone où ont eu lieu les attaques à se signaler "en sécurité", pour rassurer leurs proches et amis.

    00h58 Hollande vient d'annoncer qu'il ne se rendrait pas au G20, et qu'il sera représenté par son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.
     
    00h54
    Assaut terminé au Bataclan. 2 terroristes ont été éliminés. Des dizaines de morts.

    00h48 Selon le journal Le monde, le GIGN est envoyé aux Halles.
     
    0h47
    Selon itélé, les autorités ont demandé de ne plus retransmettre en direct aux abords du Bataclan.

    0h45 La police commence son intervention au Bataclan, où les terroristes retiennent des otages.

    0h30 Préfecture de police: "A ceux qui se trouvent à domicile, chez des proches ou dans des locaux professionnels en IDF d’éviter de sortir sauf nécessité absolue"

     

    0h28: 3 terroristes détiendraient encore des otages au sein du théâtre, et ne souhaitent pas négocier.

    0h24: Des otages évadés affirment que 6 à 8 terroristes sont présents au Bataclan. Des personnes de sang-froid apparemment. (CNN © RIA Novosti)

    0h23: Le Secrétaire général de l'ONU condamne l'attaque à Paris et appelle à la libération immédiate des otages du théâtre du Bataclan.

    0h16: Suivez l'explosion sur le Stade de France en direct

    0h08: La Russie condamne fermement ces meurtres inhumains et se dit prête à fournir toute assistance dans l'enquête sur les crimes terroristes, selon RIA Novosti.

    0h07: Vladimir Poutine exprime sa profonde compassion à l'égard de la "série d'attentats terroristes à Paris", ainsi que sa solidarité envers M.Hollande et l'ensemble du peuple français, a déclaré le porte-parole du président russe, M.Peskov.

    0h06: Les forces spéciales françaises ont commencé à intervenir sur l'un des lieux détenus par les terroristes, a annoncé François Hollande.

    23h58: Le président français confirme l'attaque terroriste, et annonce l'état d'urgence et la fermeture des frontières.

    23h56: Intervention de François Hollande, bouleversé: "C'est une horreur!"

    23h53 Le président américain Barack Obama qualifie les fusillades d'abominables.

     

    23h48 Le représentant officiel du ministère russe des Affaires étrangères:

    "Paris! France! Nous sommes avec vous! Votre douleur est la nôtre!"

    23h47 Fusillade dans le centre commercial Les Halles, selon la radio Europe 1.

    23h45 Pour la première fois de son histoire, la France déclenche le plan Rouge Alpha.

    23h40 Environ 100 otages et 35 morts, selon la police.

    23h39 Conseil des ministres exceptionnel dans une demi heure.

    23h37 David Cameron présente ses condoléances sur Twitter:

     

    23h33 Il y a eu au moins 6 fusillades 3 explosions

     

    23h30: Le chiffre de 60 morts semble se confirmer.

     

    23h29: La police informe que 100 personnes sont retenues en otage au Bataclan.

     

    23h24: Plusieurs fusillades continuent à avoir lieu. Le plan rouge est déclenché.

     

    23:17 Selon BFM TV, le bilan se chiffre à 40 morts.

     

    23:14 Au moins 4 lieux sont la cible d'explosions et de fusillades: le canal Saint Martin, le Bataclan, la rue de Charonne et la proximité du Stade de France".

    23:13 On peut entendre l'explosion sur cette vidéo

    23:11 A la mairie de Paris: "la consigne, c'est chacun reste chez soi", a indiqué à Libération Bruno Julliard, le premier adjoint d'Anne Hidalgo.

    23:08 Paris Match confirme qu'une prise d'otage est en cours au Bataclan.

    23:07 Les fusillades ont fait 26 morts.

    23:05 Une prise d'otage est actuellement en cours dans la salle du bataclan à Paris, annonce la préfecture de police.

    22:54 60 otages, selon la BBC.

    Plusieurs fusillades ont éclaté vendredi soir dans le centre de Paris, et des explosions ont retenti à proximité du stade de France, où se trouvait François Hollande, qui a été évacué. Le stade est bouclé mais le match serait toujours en cours.

     

    Selon des sources policières, 18 morts et plusieurs blessés sont à dénombrer.

    Des tireurs ont ouvert le feu dans le bar "Le Carillon", puis près du Bataclan, tuant plusieurs personnes et faisant plusieurs blessés, rapporte Libération.

    Des fusillades ont éclaté vendredi soir, dans le Xe et le XIe arrondissement de Paris, près de la rue Bichat, puis près du Bataclan, faisant 18 morts selon la préfecture de police, et des dizaines blessés. Un journaliste de Libération, sur place, évoque un "cauchemar". La police est sur les lieux. Boulevard Voltaire, plusieurs coups de feu ont été entendus. Des témoins évoquent cinq à six tireurs non cagoulés. 
     
    Au sujet de l'attaque du Carillon, notre journaliste sur place évoque deux tireurs, au moins, qui auraient commencé à tirer dans le bar, avant de prendre la fuite. Celle-ci aurait eu lieu vers 21h20, quand un homme a tiré à l'arme automatique deux salves, l'autre visant "le Petit Cambodge", en face. "Ça a duré terriblement longtemps" raconte un témoin. "Il a levé sa kalachnikov, il a tiré dans le Carillon. On n'entendait que les gens crier, on entendait: il y a une dizaine de corps à terre".
     
    Au Bataclan, où jouaient les Eagles of Death Metal, une "grosse détonation" ainsi qu’une vingtaine de coups de feu ont été entendus par des témoins sur place. Des tireurs seraient restés sur place, selon l'AFP qui évoque une prise d'otages en cours. Une quizaine de policiers supplémentaires viennent d'arriver sur les lieux, armés de fusils à pompe, selon l'un de nos journalistes sur place. 
     
    D’autres rapportaient, au même moment, que deux hommes avaient ouvert le feu, rue de Charonne, sur une terrasse de café, précisant: "On a entendu plus de 100 balles". L’attaque visait le coin de la rue Charonne et de la rue Faidherbe.

    Par ailleurs, trois explosions ont retenti presque au même moment près du Stade de France, sans que l'on sache pour l'instant si ces deux éléments sont liés. Le stade a été bouclé. Le Stade est en cours d'évacuation par les tribunes sud, nord et ouest.

     

    Dossier:
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

    Lire aussi:

    La défaite de Daech au Proche-Orient ne doit pas susciter d’euphorie en Europe
    Paris exige que Trump respecte la mémoire des victimes des attentats en France
    Donald Trump indique comment les attentats de Paris auraient pu être évités
    Tags:
    fusillade, otage, Stade de France, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik