International
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
1894
S'abonner

La France a entamé samedi trois jours de deuil national jusqu'à mardi suite aux attentats qui ont fait au moins 129 morts vendredi.

"Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015", peut-on lire dans le décret du président François Hollande publié dimanche au Journal officiel (JO).

C'est la sixième fois qu'une telle mesure est décrétée sous la Ve République. Durant le deuil national, les drapeaux sont mis en berne et hissés à mi-mât sur les édifices publics. Les administrations peuvent être fermées.

Le dernier deuil national en France remonte au début de l'année, le 8 janvier, en hommage aux douze personnes tuées dans l’attaque ayant visé le journal satirique Charlie Hebdo.

Six attaques simultanées ont été menées à Paris et à Saint-Denis vendredi 13 novembre. Selon le procureur de la République de Paris, François Molins, le bilan encore provisoire fait état d’au moins 129 morts et 352 blessés, dont beaucoup dans un état grave. Sept terroristes sont morts, l’un tué par les forces de l’ordre, les autres après avoir actionné leurs ceintures explosives.

Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire français et rétabli les contrôles aux frontières nationales.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés au-delà de 40 ans
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Tags:
deuil national, terrorisme, attentats du 13 novembre à Paris, Etat islamique, François Hollande, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook