International
URL courte
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
22365
S'abonner

Suite aux attentats de Paris, les appels à surmonter les divergences face à la menace terroriste se multiplient à travers le monde.

Les chefs d'Etat et d'organisations internationales multiplient leurs appels à faire preuve d'unité face à la propagation du terrorisme et à surmonter les différends pour régler la situation en Syrie.

Ainsi, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a appelé, samedi à Antalya, à déclarer au plus vite un cessez-le-feu en Syrie. Cela nécessite de surmonter les différences de positions entre les négociateurs sur la Syrie à Vienne, selon lui.

"J'appelle les participants à surmonter les différends pour pouvoir approcher un cessez-le-feu universel, lutter contre le terrorisme et se pencher sur la Constitution", a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse en marge du sommet du G20 à Antalya.

Après des années de discorde, un moment unique est venu pour la diplomatie internationale de régler la crise syrienne, estime-t-il.
La communauté internationale doit agir de façon plus coordonnée dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il encore déclaré.

Le crash de l'A321 russe dans le Sinaï, les récentes explosions à Beyrouth et à Ankara montrent la nécessité d'unir les efforts du monde entier, la lutte contre le terrorisme devant devenir la priorité des pays BRICS, a indiqué de son côté le premier ministre indien Narendra Modi qui participe à un sommet informel des BRICS à Antalya.

Il faut faire tout pour détruire l'Etat islamique, une coalition est nécessaire, notamment avec la Russie, a déclaré dimanche Nicolas Sarkozy à l'issue de sa rencontre avec le président français François Hollande.

En Syrie, "nous avons besoin de tout le monde pour exterminer Daech, et notamment de Russes, il ne peut pas y avoir deux coalitions en Syrie", a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, pour sa part, a souligné que selon les leaders des BRICS, il faut créer un front antiterroriste universel suite aux attentats à Paris.

Dossier:
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

Lire aussi:

Des adolescents de 15-18 ans parmi les auteurs des attentats de Paris
Attentats historiques à Paris, environ 140 morts, l'état d'urgence décrété
Attentats de Paris: des victimes étrangères
Tags:
terrorisme, BRICS, Sergueï Lavrov, Nicolas Sarkozy, Narendra Modi, Ban Ki-moon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook