Ecoutez Radio Sputnik
    James Stavridis

    Un haut-gradé US appelle à associer la Russie à une coalition contre l'EI

    © Flickr/ U.S. Naval War College
    International
    URL courte
    272114
    S'abonner

    Il est indispensable d'inviter la Russie à prendre part à la lutte contre l'Etat islamique aux côtés de l'Otan, estime l'amiral américain à la retraite James Stavridis.

    Un ex-commandant des forces de l'Otan en Europe, l'amiral à la retraite James Stavridis, a proposé de former une "coalition ouverte" contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) et à associer la Russie à cette coalition.

    "L'Otan devrait souligner qu'elle construit une «coalition ouverte», à savoir celle qui pourrait inclure non seulement les forces de ses alliés traditionnels, mais aussi celles de son adversaire traditionnel, la Russie", écrit James Stavridis dans le magazine Foreign Policy.

    "Le gouvernement russe affirme vouloir vaincre l'Etat islamique et il ne doit pas manquer de motivation compte tenu des plus de 200 Russes, y compris beaucoup de femmes et d'enfants, tués il y a seulement deux semaines dans ce qui semble avoir été un attentat perpétré par l'Etat islamique contre un avion civil. La Russie devrait être invitée à prendre part à la lutte contre l'EI aux côtés de l'Otan et d'autres membres de la coalition", indique l'expert.

    Les autorités américaines et britanniques affirment avoir des raisons de supposer que le crash de l'Airbus russe dans le Sinaï résulte d'une attaque terroriste. Tout en avançant cette hypothèse, elles soulignent néanmoins qu'il faut attendre les résultats définitifs de l'enquête menée par les autorités aériennes russes et égyptiennes.

    Les Etats-Unis conduisent une coalition comprenant 65 pays qui effectuent des frappes aériennes contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie. Il est pourtant à noter que la coalition opère en Syrie sans l'autorisation du gouvernement légitime de ce pays. Près de 90% des frappes menées par la coalition sont celles de l'aviation américaine. Cependant, les Etats-Unis refusent de coordonner leurs actions avec la Russie qui effectue des frappes elle aussi. La seule entente existant entre Washington et Moscou est celle qui prévoit une série de mesures permettant de prévenir des conflits aériens entre les deux pays.

    Lire aussi:

    FN: "Il faut une politique étrangère cohérente dans la lutte contre le terrorisme"
    Fabius appelle à coordonner la lutte internationale contre le terrorisme
    Kadyrov: le monde islamique doit s'unir contre le terrorisme
    Tags:
    coalition, terrorisme, OTAN, Etat islamique, Paris, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik