Ecoutez Radio Sputnik
    Le sommet réunissant les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres du G20 a été officiellement ouvert dans la province turque d'Antalya.

    Le sommet du G20 s'ouvre en Turquie

    © Sputnik. Mikhail Metsel
    International
    URL courte
    2218
    S'abonner

    Les dirigeants des pays du G20 sont arrivés à Belek, dans une banlieue d'Antalya où le président turc Recep Tayyip Erdogan les a salués à l'entrée de l'hôtel Regnum Carya. Cet ensemble luxueux a été choisi pour accueillir la rencontre des principaux acteurs économiques du monde.


    Le sommet réunissant les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres du G20 a été officiellement ouvert dans la province turque d'Antalya. Cette rencontre durera deux jours.

    Avant de tenir leur première réunion, les dirigeants du G20 ont posé pour une "photos de famille".

    Grand forum de discussion sur la coopération économique et financière internationale, le G20 réunit les principales économies développées et émergentes qui fournissent environ 85% du PIB mondial. En 2013, la présidence du groupe a été assurée par la Russie, en 2014 par l'Australie et cette année par la Turquie.

    Le terrorisme et la crise migratoire figurent parmi les problèmes qui seront évoqués en priorité. Les participants discuteront également de la régulation financière, de la lutte contre la corruption et de la réforme du Fonds monétaire international (FMI). Enfin, la dernière réunion sera consacrée à l'énergie et au commerce international. Les chefs d'Etat et de gouvernement publieront un communiqué et un plan d'action avant de prendre part à une cérémonie lors de laquelle la Turquie transmettra la présidence tournante du G20 à la Chine.

    Tous les dirigeants des pays du G20 sont arrivés en Turquie, à l'exception de la présidente argentine Cristina Kirchner et son homologue français François Hollande. La première a été retenue dans son pays par des élections et le second a annulé sa visite en apprenant la nouvelle des attentats à Paris.

    Outre les dirigeants des pays du G20, le sommet d'Antalya réunit également leurs homologues d'Azerbaïdjan, du Zimbabwe, de Malaisie, du Sénégal et de Singapour, ainsi que les responsables des principales organisations internationales, dont l'Onu, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI), l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et l'Organisation internationale du travail (OIT).

    Le président russe Vladimir Poutine tiendra une série de rencontres bilatérales en marge du sommet.

    Lire aussi:

    G20: entretien entre Obama et Poutine
    Les USA, pays le plus corrompu du G20
    G20: Moscou met en garde contre les conséquences de la baisse du pétrole
    Tags:
    ouverture, sommet, Sommet du G20 en Turquie, Banque mondiale (BM), Organisation mondiale du commerce (OMC), G20, ONU, Fonds monétaire international (FMI), Recep Tayyip Erdogan, Antalya, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik