Ecoutez Radio Sputnik
    Entretien imprévue entre Vladimir Poutine et Barack Obama au sommet G20

    La Syrie au cœur d'un entretien imprévu entre Poutine et Obama

    © Sputnik. Presse service du president de Russie
    International
    URL courte
    13510714

    Les présidents russe et américain, venus au sommet du G20 en Turquie, se sont entretenus dimanche pendant plus d'une demi-heure, isolés dans un coin d'une grande salle où circulaient les autres dirigeants et de nombreux officiels, selon des images de la télévision turque.

    En marge du sommet du G20 à Antalya, en Turquie, les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont eu un entretien d'une demi-heure. Penchés l'un vers l'autre, entourés de deux interprètes, les deux chefs d'Etat auraient évoqué bien des problèmes, dont celui de la Syrie.

    "Le président Obama et le président Poutine se sont mis d'accord sur la nécessité d'une transition politique menée par les Syriens et qui se ferait par des négociations sous la médiation des Nations unies entre l'opposition syrienne et le régime, ainsi que sur un cessez-le-feu", a déclaré devant les journalistes un porte-parole de la Maison Blanche.

    Selon le responsable américain, lors de ce bref entretien, Barack Obama et Vladimir Poutine ont discuté des efforts nécessaires pour trouver une solution au conflit syrien, efforts qui sont rendus d'autant plus indispensables après les attentats de ce weekend à Paris. 

    Et d'ajouter que le président Obama avait salué les efforts de tous les pays qui affrontaient le groupe terroriste Etat islamique (EI) et avait noté l'importance de l'action militaire de la Russie en Syrie centrée sur ce groupe. 

    La dernière rencontre entre les deux hommes a eu lieu fin septembre à New York, en marge de l'Assemblée générale de l'Onu, juste avant le début de l'engagement militaire russe en Syrie.

    Dimanche, Vladimir Poutine est arrivé à Antalya (Turquie) pour participer au sommet du G20. Outre les 19 pays membres et représentants de l'UE, les chefs d'Etat de l'Azerbaïdjan, du Zimbabwe, de Malaisie, du Sénégal et de Singapour ont été invités, ainsi que les chefs des principales organisations internationales: l'Onu, la Banque mondiale, l'OMC, le FMI, l'OIT et l'OCDE.

    Lire aussi:

    G20: entretien entre Obama et Poutine
    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol (vidéo)
    Tags:
    sommet, G20, Etat islamique, Vladimir Poutine, Barack Obama, Antalya, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik