International
URL courte
7433
S'abonner

Plus de 50.000 personnes ont soutenu un référendum sur la sortie de la zone euro.

La pétition appelant à renoncer à l'euro ayant recueilli en Finlande le nombre de voix nécessaire, les autorités du pays doivent désormais l'examiner au parlement, annonce lundi la radio Yle.

La pétition vise à organiser un référendum national sur la participation de la Finlande à la zone euro. Selon le portail kansalaisaloite.fi, plus de de 50.000 personnes ont soutenu la tenue d'un tel référendum. L'initiative appartient au Parti du centre finlandais, qui a remporté les élections en 2015.

"Il n'y a eu aucun référendum sur la participation (du pays à la zone euro). Le parlement n'a pas été saisi d'un projet de loi, il n'a reçu qu'une déclaration du gouvernement. Le gouvernement présente la participation à la zone euro presqu'entièrement sous une lumière positive, bien qu'il dispose d'informations sur les risques et les conséquences négatives qui y sont liés", lit-on dans la pétition.

A l'heure actuelle, la zone euro réunit la Lituanie (depuis 2015). La Lettonie (2014), l'Estonie (2011), la Slovaquie (2009), Chypres et Malte (2008), la Slovénie (2007), la Grèce (2001), la Belgique, l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal et la Finlande (1999).

Lire aussi:

Bruxelles prédit à la zone euro une reprise lente et modérée
Londres brandit la menace d’une sortie de l’UE
La majorité des Britanniques pour la sortie de l’UE
Tags:
référendum, zone euro, Finlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook