International
URL courte
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
121810
S'abonner

Il s'agit dans la plupart des cas d’Etats républicains.

Les gouverneurs de 27 Etat américains, soit la moitié des 50 Etats que compte le pays, ont refusé d'accueillir des réfugiés syriens après les attaques perpétrées à Paris le 13 novembre, annonce mardi la CNN.

Seuls deux Etats, à savoir le Connecticut et la Pennsylvanie, ont accepté à donner refuge aux Syriens. Le Texas, la Floride, le Kansas, l'Oklahoma et d'autres comptent parmi ceux où les réfugiés ne sont pas les bienvenus.

La plupart des candidats républicains à la présidence américaine, notamment Donald Trump, Ted Cruz ou Rand Paul se sont prononcés lundi pour l'arrêt du programme d'accueil des réfugiés.

Le porte-parole du Département d'Etat Marc Toner a cependant assuré lundi que les Etats-Unis ne renonceraient pas à leur programme d'accueil des réfugiés.

Selon la CNN, les Etats-Unis ont accueilli 1.500 réfugiés syriens depuis 2011. En septembre, l'administration Obama a annoncé pouvoir accueillir 10.000 Syriens en 2016, en signe de soutien aux pays d'Europe qui font face à un flux de migrants.

31 Etats US refusent d'accueillir des réfugiés syriens
© Sputnik .
31 Etats US refusent d'accueillir des réfugiés syriens
Dossier:
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

Lire aussi:

Attentats: Marine Le Pen demande "l'arrêt immédiat de tout accueil de migrants" en France
La Pologne veut créer une armée avec les migrants syriens
L’Europe a peur de perdre ses valeurs et son identité
Pandémie, en continu: le PIB devrait s'effondrer de près de 10% au 2e trimestre en Allemagne
Tags:
réfugiés syriens, crise migratoire, migrants, réfugiés, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook