Ecoutez Radio Sputnik
    Masque d'Anonymous

    Anonymous promet de retrouver les coupables du crash de l'Airbus russe

    © Flickr/ Luciano Castillo
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    25498
    S'abonner

    Plus tôt, les membres du groupe hacktiviste avait déclaré la guerre aux combattants de l'Etat islamique suite aux attaques de Paris.

    Les hackers du groupe Anonymous chercheront indépendamment les coupables du crash de l'Airbus A321 dans le Sinaï égyptien, a déclaré le représentant du groupe hacktiviste Alex Paucher.

    Selon lui, le groupe fait tout son possible sur Internet afin de prévenir de nouveaux attentats.

    "Nous sommes prêts à prendre des mesures pour contrer cette attaque. 200 citoyens russes ont été tués, 200 personnes sont mortes, peu importe de quelle nationalité ils étaient et d'où ils venaient. Anonymous ne restera pas indifférent et ne regardera pas les attentats qui se produisent dans les quatre coins du monde sans rien faire. Nous travaillons en permanence et faisons tout notre possible sur le réseau pour conjurer ce genre de choses", a-t-il indiqué.

    Il a également annoncé que le groupe a ses propres méthodes de lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique qui ont déjà prouvé leur efficacité.

    "Parmi ces instruments, on pourrait nommer les attaques — DDoS et les attaques des hackers sur les sites Internet des terroristes pour qu'ils ne puissent plus accéder au réseau. Nous les empêchons également de recruter des adhérents sur Twitter et Facebook, en bloquant leurs comptes. Nous avons de larges possibilités pour lutter contre l'EI grâce à un réseau ramifié de hackers expérimentés, de spécialistes des données, ainsi que des espions qui travaillent partout dans le monde. Nous avons des gens qui se trouvent à proximité directe de l'EI, c'est pourquoi il est très facile pour nous de collecter des informations sur l'EI et leurs actions", a rajouté M. Paucher.

    De surcroît, le porte-parole s'est exprimé au sujet des attentats du 13 novembre à Paris, en affirmant qu'"Anonymous avait toujours pris très au sérieux les attaques de ce type".

    Un Airbus A321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé dans le Sinaï samedi 31 octobre peu après le décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte). Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la catastrophe la plus grave dans l'histoire de l'aviation russe et soviétique.

    Le 13 novembre au soir, plusieurs fusillades et attentats-suicide quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L’attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Anonymous déclare la guerre à l’EI
    Anonymous déclare la guerre à l’EI
    Tags:
    hacktivistes, hackers, Etat islamique, Anonymous, Sinaï, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik