Ecoutez Radio Sputnik
    Le lieu du crash de l'Airbus A321 russe en Egypte

    Médias: l'EI publie une photo de la bombe qui aurait détruit l'A321

    © Sputnik . Maxim Grigoryev
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    27064
    S'abonner

    La photo mise en ligne par les terroristes du groupe Etat islamique (EI), représente une canette de soda et un détonateur.

    Le journal en ligne Dabiq du groupe djihadiste Etat islamique (EI) a publié une photo de la bombe artisanale qui serait à l'origine du crash de l'Airbus A321 russe en Egypte le 31 octobre dernier, rapportent les agences AP et Reuters. 

     

    La photo représente une canette de Schweppes Gold et ce qui semble être un détonateur et un interrupteur. 

    Selon AP, l'Etat islamique, qui revendique le crash, affirme que des complices des terroristes auraient installé la bombe à bord de l'Airbus A321 de Metrojet en profitant d'une faille dans le système de sécurité de l'aéroport de Charm el-Cheikh.

    D'après Reuters, les djihadistes déclarent qu'ils avaient initialement l'intention de faire exploser un avion occidental au-dessus du Sinaï, mais ont décidé d'attaquer un avion russe suite au début des frappes russes en Syrie.

    Un Airbus A-321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé dans le Sinaï le 31 octobre peu après le décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte). Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la catastrophe la plus grave dans l'histoire de l'aviation russe et soviétique. Le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie Alexandre Bortnikov a déclaré mardi qu'il s'agissait d'un attentat.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Crash de l’A321: la bombe placée sous un siège passager
    La Russie appelle tous les pays à l'aider à trouver les auteurs du crash de l'A321
    Le crash de l'Airbus A321 russe en Égypte était un attentat
    Anonymous promet de retrouver les coupables du crash de l'Airbus russe
    Tags:
    Airbus A321, Kogalymavia (Metrojet), Etat islamique, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik