Ecoutez Radio Sputnik
    Les troupes maliennes prennent position à l'extérieur de l'hôtel Radisson Blu à Bamako le 20 Novembre, ici à 2015

    Mali: 170 personnes, dont des Français, prises en otage à Bamako

    © AFP 2019 SEBASTIEN RIEUSSEC
    International
    URL courte
    22823
    S'abonner

    Des hommes armés ont pris des otages à l'hôtel Radisson de Bamako, capitale malienne, une fusillade est en cours, rapportent les médias occidentaux et arabes.

    D'après une source proche de la présidence française, des ressortissants français figurent parmi les otages à Bamako.

    Selon un correspondant de l'AFP sur place, des tirs d'armes automatiques pouvaient être entendus de l'extérieur de l’hôtel qui compte 190 chambres. D'après une source de sécurité, la fusillade se déroule au septième étage, "des jihadistes sont en train de tirer dans le couloir".

    Selon les dernières informations, un des otages tués à Bamako était de nationalité française.

    Les médias affirment qu'au total 170 otages sont retenus par les assaillants dont le nombre varie selon diverses sources entre deux et une dizaine. Les forces de l'ordre ont établi un périmètre de sécurité devant l'hôtel fréquenté par beaucoup d'étrangers.

    La fusillade aurait fait des victimes parmi les gardiens, les employés et les clients de l'hôtel, indique Jeune Afrique citant les renseignements maliens. On décompte jusqu'à cinq morts dans l'attaque pour le moment.

    Les assaillants seraient arrivés dans des véhicules portant des plaques diplomatiques, rapporte RFI. Selon la radio RTL, l'armée française, présente à Bamako, à été dépêchée à l'hôtel Radisson.

    Le groupe hôtelier Rezidor, qui gère l'hôtel concerné, a indiqué dans un communiqué que 140 clients et 30 employés se trouvaient parmi les otages.

    Sur Twitter, le service de presse d'Air France, dont le personnel se rend souvent à l'hôtel Radisson à Bamako, a indiqué suivre attentivement la situation. On ignore cependant si des employés de la compagnie aérienne sont sur les lieux.

    Pour sa part, la compagnie aérienne Turkish Airlines a annoncé que ses six employés faisaient parti des otages.

    Selon Reuters Africa, les assaillants ont relâché "un certain nombre d'otages", dont des personnes qui se sont avérées capables de réciter des versets du Coran.

    "Une dizaine de personnes" ont été évacuées de l'hôtel par les forces de sécurité maliennes, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Sécurité du Mali.

    Un des hommes les plus riches de l'Afrique, Aliko Dangote, serait également parmi les otages, a rapporté la chaîne Al Jazeera.

    Au moins sept touristes chinois se trouvent parmi les personnes retenues en otages à l'hôtel Radisson de Bamako, a rapporté l'agence étatique Chine nouvelle.

    Suite à la prise d'otages, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, en visite à N'Djamena (Tchad) pour le sommet du G5 Sahel, a écourté son séjour pour regagner son pays.

    L'ambassade de France à Bamako est mobilisée afin d'assurer la sécurité de ses ressortissants. "L'institut français et l'école française sont fermés et nous appelons nos ressortissants à rester chez eux", dit-on au ministère français des Affaires étrangères, a rapporté Reuters.

    L'homme d'affaires nigérian Aliko Dangote, le plus riche d'Afrique, a démenti se trouver au Radisson. Plusieurs rumeurs laissaient penser qu'il était présent.

    Environ 50 otages sont libérés, lors de l'assaut de l'hôtel par les forces de l'ordre, a indiqué l'édition News Executive.

    En mars-avril 2012, le nord du Mali est tombé sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l'armée face à une rébellion initialement alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une mère tente d’étrangler la principale d’un collège dans le Val-de-Marne
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    prise d'otages, hôtel, fusillade, Air France, Turkish Airlines, Bamako, Mali, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik