Ecoutez Radio Sputnik
    Chiens

    Un millionnaire chinois vend tout pour sauver des chiens errants de l'abattoir

    © Flickr/ Matt Deavenport
    International
    URL courte
    5624

    Un ex-millionnaire chinois a vendu tout ce qu’il avait pour créer un refuge pour les chiens errants, après avoir appris le nombre de chiens abattus en Chine parmi lesquels aurait pu se trouver son chien tant aimé.

    En 2012, Wang Yan, âgé de 29 ans, "roi de l'aciérie" de la province de Jilin, a perdu son chien adoré, rapporte China News.

    "Je l'ai cherché partout, mais sans aucun résultat. Finalement, on m'a conseillé d'aller chercher à l'abattoir", confie l'ex-millionnaire.

    Wang Yan n'a jamais retrouvé son chien mais ce qu'il a vu l'a tellement bouleversé qu'il a décidé de mettre fin à cette barbarie. Le chef d’entreprise a racheté l'abattoir pour fonder un foyer à sa place. Depuis, Wang Yan s'est endetté pour soigner et nourrir les chiens abandonnés.

     

    Malgré l’état de son patrimoine plus que modeste, le Chinois au grand cœur ne se laisse pas abattre:

    "Je n'accepte pas de donations monétaires. J'espère seulement que des gens généreux m'aideront à protéger le refuge contre le froid de l’hiver", a-t-il expliqué.

    A un moment donné, le refuge a accueilli plus d'un millier de chiens errants. Heureusement, la plupart d'entre eux ont trouvé de nouveaux propriétaires et maintenant le centre n'abrite plus que 200 chiens.

    Pourtant, en Chine, l'absence d'abattoir ne garantit pas la vie à un animal dans les villes. Les chiens errants représentent un sérieux problème pour les petites villes. En 2015, certaines autorités locales ont averti de l’organisation possible de tueries de chiens, y compris ceux qui possèdent des certificats médicaux.


    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik