Ecoutez Radio Sputnik
    Ministre belge de la Justice: l’échec de la sécurité, une faute collective

    Ministre belge de la Justice: l’échec de la sécurité, une faute collective

    © REUTERS / Yves Herman
    International
    URL courte
    6121
    S'abonner

    La Belgique poursuit l’enquête ouverte après les attaques terroristes de Paris. Récemment, le pays a augmenté le niveau de la menace terroriste à son maximum. Le ministre belge de la Justice Koen Geens a expliqué la situation dans le pays, ses commentaires sont publiés sur le site de la RTBF.

    Selon le ministre, les enquêtes en cours ont donné des indications justifiant l'augmentation du niveau de la menace terroriste en Belgique. Ce niveau pourrait être maintenu pendant une certaine période, si l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace le juge nécessaire.

    M.Geens estime que dans la situation actuelle, le gouvernement belge devrait prendre ses responsabilités.

    "La question n'est pas de montrer ses muscles, c'est surtout d'être efficace dans les circonstances qui nous menacent", déclare le ministre qui ajoute que le week-end passé a permis de faire des progrès dans l'enquête menée.

    M.Geens a également évoqué le problème d'erreurs des services qui n'avaient pas été capables de prévenir les attaques terroristes. Selon lui, il s'agit d'une faute collective, et la question n'est pas uniquement belge. Le ministre souligne que la situation de responsabilité est identique dans le cadre des autres attaques terroristes violentes, en particulier, aux Etats-Unis en septembre 2001, à Madrid et à Londres.

    "Nous devons prendre toutes les mesures qui s'imposent, notamment par rapport à ceux qui sont en train de se radicaliser de façon préventive et si nécessaire de façon répressive", souligne le ministre qui soutient les propositions du gouvernement fédéral. M.Geens croit que les services judiciaires devraient également prendre leurs responsabilités.

    Lire aussi:

    Bruxelles craint "une attaque comme celle de Paris", niveau d'alerte maximale maintenu
    Menace terroriste: arrestation d'un "personnage clé" à Bruxelles
    Attentats de Paris: un suspect interpellé à Bruxelles
    Sept arrestations à Bruxelles suite aux attentats de Paris
    Tags:
    menaces, justice, lutte antiterroriste, Koen Geens, Paris, France, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik