International
URL courte
1933817
S'abonner

Le centre national russe de contrôle de la défense, où s'est tenue la réunion de Vladimir Poutine avec des représentants du secteur de la défense sur la campagne militaire russe en Syrie, a vite suscité une vive émotion parmi les Occidentaux.

Dorénavant, ce ne sont pas les progrès des forces russes en Syrie qui enflamment l'imagination de l'Occident, mais le centre national de contrôle de la défense. Depuis cette salle spacieuse et majestueuse, les centres de commandement des forces militaires russes, les actions militaires partout dans le monde, tout comme les tirs de missiles balistiques, peuvent être contrôlés.

Le centre est opérationnel depuis le 1er décembre 2014 et assure un contrôle unifié des actions de l'armée russe. Ce bâtiment fortifié est situé au-dessus d'un labyrinthe de tunnels souterrains, sur la rive gauche de la Moskova, à environ 3,2 kilomètres de la Place Rouge. Le centre comprend une piste d'atterrissage où par exemple l'hélicoptère russe Mi-8 peut se poser, précise le Washington Post. En cas de guerre, cet édifice sophistiqué sera le principal centre de communications en Russie.

La construction du centre s'est déroulée dans le cadre du programme de modernisation de l'armée russe et a été achevée en 2014.

Selon le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, la construction d'un centre de ce type ouvre la voie à "la création d'un espace unique d'informations pour régler diverses tâches dans les intérêts de la défense nationale".

Lire aussi:

Le Tu-160, l’avion le plus puissant dans l’histoire de l’aviation militaire
Les États-Unis prêts à défendre le Japon avec l’arme nucléaire
Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol
Tags:
défense, ministère russe de la Défense, Vladimir Poutine, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook