International
URL courte
30548
S'abonner

Suite au dépouillement de 91% des bulletins de vote, le maire de Buenos Aires Mauricio Macri, 56 ans, totalise 52,11% des voix.

Le libéral Mauricio Macri, vainqueur dimanche du second tour de l'élection présidentielle en Argentine, prendra ses fonctions le 10 décembre. Il mettra fin à 12 ans de gouvernement de gauche de Cristina Kirchner, marquant un virage à droite pour la 3e économie d'Amérique latine, rapporte l'AFP.

Après le dépouillement de 91% des bulletins de vote, le maire de Buenos Aires Mauricio Macri, 56 ans, totalise 52,11% des voix, contre 47,89% à son adversaire Daniel Scioli, candidat de la coalition de gauche au pouvoir, qui a admis sa défaite.

La présidente de gauche Cristina Kirchner, à la tête du pays depuis 2007 après avoir succédé à son mari, ne pouvait pas se présenter pour un 3e mandat consécutif, selon la constitution.

M.Macri est le fils d'un puissant homme d'affaires italien qui a fait fortune en Argentine. Né dans la ville de Tandil, à 400 km de Buenos Aires, il a grandi dans la capitale. Il promet une rupture avec la politique économique protectionniste menée par les gouvernements de Nestor (2003-2007) et Cristina Kirchner.

Lire aussi:

La présidente argentine se lâche sur scène
La présidente argentine salue l'implication de Poutine contre le terrorisme
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Tags:
élection présidentielle, élections, Mauricio Macri, Cristina Fernandez de Kirchner, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook