International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
41352
S'abonner

"Nous devons travailler comme une communauté globale, nous devons partager les informations", a souligné l'émissaire américain.

Les cinquante militaires des troupes spéciales  que le président américain Barack Obama a promis d'envoyer en Syrie devraient y arriver très prochainement, a annoncé son émissaire chargé de coordonner la lutte contre l'EI Brett McGurk.

"Ils arriveront très prochainement", a-t-il promis.

Selon lui, les conditions sont actuellement propices pour faire pression sur les positions de l'EI à Raqqa, fief des djihadistes de l'EI en Syrie. Il est très important de mener une lutte collective contre la menace liée au djihadisme, a-t-il souligné.

"Nous devons travailler comme une communauté globale, nous devons partager les informations", a souligné l'émissaire américain.

Auparavant, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils comptaient envoyer en Syrie 50 militaires des forces spéciales pour "coordonner les troupes locales sur le terrain et les efforts de la coalition chargée de contrecarrer l'EI". Selon le Pentagone, ces soldats d'élite n'auront pas de "mission de combat", et seront uniquement chargés de "former, conseiller et aider" les forces locales.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Washington souhaite un "rôle notable" de la Russie en Syrie
La "coordination" des opérations militaires des armées française et russe en Syrie
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
troupes américaines, Brett McGurk, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook