Ecoutez Radio Sputnik
    Sébastopol. Archive photo

    La Crimée dans le noir après l'explosion de lignes à haute tension

    © Sputnik . Valerij Melnikov
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    78869

    Près de 2,5 millions de personnes ont été privées d'électricité en Crimée suite à l'explosion de lignes de transport d'électricité organisée par des extrémistes ukrainiens.

    Le lundi 23 novembre a été décrété jour férié en Crimée suite à l'explosion dimanche de lignes à haute tension sur le territoire de l'Ukraine.

    "1.020 localités avec une population de plus de 1,96 million de personnes dans la République de Crimée et plus de 390.000 personnes dans la ville de Sébastopol ont été privées d'électricité", lit-on dans un communiqué du ministère des Situations d'urgence.

    La Crimée passe aux sources d'énergie autonomes, mais ces dernières ne peuvent assurer que la moitié de la puissance nécessaire. Les habitants sont priés de ne pas brancher leur chauffage et de suivre le calendrier du délestage électrique.

    Le gouverneur de Crimée Sergueï Axionov a assuré que la péninsule ne connaîtrait pas de déficit d'aliments et d'essence. Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak, pour sa part, a promis de mettre en place un "pont énergétique" entre le sud de la Russie et la péninsule de Crimée avant le 1er janvier.

    Suite à l'explosion de lignes à haute tension organisée par les radicaux ukrainiens dimanche, l'approvisionnement en électricité depuis l'Ukraine est coupé, la quasi-totalité de la péninsule de Crimée est sans lumière. Les principaux ouvrages d'infrastructure et sociaux ont été connectés à des groupes électrogènes d'urgence. La production d'électricité propre permet d'approvisionner en partie certaines zones de la Crimée, plus particulièrement la ville de Simféropol.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    Malgré le blocus, la Turquie fournit des produits en Crimée
    Porochenko: le blocus alimentaire pour restaurer la souveraineté de la Crimée
    Blocus alimentaire de la Crimée: plus de 100 camions immobilisés à la frontière
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    électricité, Sergueï Aksionov, Sébastopol, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik