International
URL courte
5122
S'abonner

Deux bombes ont explosé mardi en Egypte près d’un hôtel dans le Sinaï, faisant au moins quatre morts et 12 blessés, rapporte la télévision d’Etat.

Parmi les morts il y a deux policiers et un juge, parmi les victimes — neuf agents des services de sécurité, a rapporté la télévision égyptienne.

Les explosions se sont produites dans la ville d’el-Arish au lendemain de l’organisation du second tour des élections législatives dans la région.

Une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé devant un hôtel abritant des responsables électoraux, faisant au moins trois morts et douze blessés, apprend-on auprès des services de sécurité et médicaux.

L'explosion a eu lieu quand les forces de sécurité ont ouvert le feu sur le kamikaze qui tentait de précipiter son véhicule contre l'hôtel, ont indiqué les services de sécurité.

"Un échange de tirs a ensuite eu lieu entre les policiers et un autre kamikaze qui tentait de pénétrer dans l'établissement et ce dernier a déclenché sa ceinture d'explosifs", annonce le ministère de l'Intérieur.

Aucune revendication n'a été émise pour le moment.

La ville d'el-Arish est le centre de la province du Nord-Sinaï. Elle est située à cent kilomètres des lieux du crash de l'avion russe A-321, qui s'est écrasé le 31 octobre suite à un attentat.

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook