International
URL courte
151006
S'abonner

Une pétition appelle à déployer une base militaire russe sur l’île, l'Otan n’étant pas en mesure de protéger la région contre les attaques de groupes terroristes.

Le centre chypriote orthodoxe de défense des droits de l'homme a demandé au président de la république Nicos Anastasiades d'examiner la possibilité du déploiement sur l'île d'une base militaire russe, annoncent mardi les médias russes.

Selon le directeur du centre Marius Fotiu, Chypre, est le pays de l’UE le plus proche de la Syrie, la probabilité d’attentats terroristes étant donc très élevée dans ce pays. Les activistes du centre demandent  d'"inviter des unités de la Marine et des Forces aérospatiales russes à s'installer sur le territoire du pays".

Selon les défenseurs des droits de l'homme, les efforts de l'Otan ne sont pas suffisants dans la lutte contre le terrorisme, alors que la Russie a plusieurs fois montré qu'elle était capable de défendre la justice et la liberté en Europe.

Le centre a lancé la collecte de signatures en faveur de son initiative. Toutefois, écrit le quotidien, la probabilité de déploiement d'une base militaire russe sur le territoire du pays, qui cherche à se rapprocher de l'Otan, est pratiquement nulle

Lire aussi:

Chypre permet à la Russie de renforcer sa présence en Méditerranée
Un chasseur britannique perd 2 missiles au-dessus de Chypre
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
base militaire, terrorisme, OTAN, Union européenne (UE), Etat islamique, Chypre, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook