International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
12371
S'abonner

Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué les ambassadeurs des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, rapporte l'agence turque Anadolu.

Les ambassadeurs russe, britannique, chinois, américain et français recevront des informations sur l'incident relatif à l'avion russe Su-24 abattu mardi en Syrie, précise l'agence.

Un bombardier russe Su-24 a été abattu en Syrie, non loin de la frontière turque, selon le ministère russe de la Défense. Les deux pilotes ont réussi à s'éjecter, leur sort demeure inconnu.

Selon les sources militaires turques, l'avion russe aurait violé l'espace aérien du pays près de sa frontière avec la Syrie. Néanmoins, le ministère russe de la Défense souligne que pendant toute la durée du vol, l'avion se trouvait exclusivement au-dessus du territoire de la Syrie, comme l'attestent les données objectives des systèmes de contrôle.

Selon le president russe, l'avion russe se trouvait à un kilomètre de la frontière turque, au-dessus de la Syrie, quand il a été abattu, et il s'est écrasé à 4 km de la frontière turque, sur le sol syrien.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: l'UE fait face «à sa plus grande mise à l'épreuve» de son histoire, selon Merkel
Le traçage numérique pour combattre la pandémie «sera soutenu par les Français», estime Castaner - vidéo
Tags:
incident, crash d'avion, Su-24, Conseil de sécurité de l'Onu, Chine, France, États-Unis, Royaume-Uni, Russie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook