International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
5123240
S'abonner

Le Département d'Etat américain estime que tirer sur des pilotes sans armes est un acte d'autodéfense.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté la déclaration du représentant du Département d'Etat américain au sujet de l'avion russe Su-24 abattu par la Turquie.

Mark Toner a en fait déclaré que le Département d'Etat n'excluait pas que le tir sur les pilotes éjectés du Su-24 ait constitué un acte d'autodéfense.

"Si ces "Turkmènes" ont été attaqués par un avion russe, ils ont le droit de se défendre", a déclaré M. Toner.

Maria Zakharova a également attiré l'attention sur la réponse du porte-parole du département d'Etat à la question de savoir si le tir sur des pilotes sans armes pouvait être considéré comme un acte d'autodéfense.

"Il a répondu qu'il n'y avait pas de compréhension de ce qui s'était vraiment passé", a-t-elle écrit.

"Rappelez-vous bien ces mots. Pour toujours. Et moi je ne les oublierai jamais. Je le promets".

Запомните эти слова. Навсегда запомните. И я не забуду никогда. Обещаю. СМИ: "Госдепартамент США не исключает, что стр…

Posted by Мария Захарова on 24 ноября 2015 г.

Le 24 novembre, un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16. Le président russe a considéré cet acte comme un "coup dans le dos" de la Russie.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.

Un des pilotes du bombardier russe a été tué depuis le sol alors qu'il effectuait un vol en parachute après s'être éjecté. Le second pilote a été sauvé par les unités spéciales russes et l'armée syrienne, il est sain et sauf.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

La Turquie se réfugie derrière l’Otan pour justifier l’attaque contre l’avion russe
Avion russe abattu: profondes divergences au sein de l'Otan
Un croiseur russe au large de la Syrie, prêt à neutraliser toute menace
Avion abattu: une démarche mûrement réfléchie
Tags:
Mark Toner, auto-défense, pilote, Su-24, Département d'Etat des Etats-Unis, Maria Zakharova, Turquie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook