International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
231180
S'abonner

Selon le ministère russe de la Défense, tous les avions ont regagné la base aérienne syrienne de Hmeimim après leurs missions.

L'aviation russe, qui mène une opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie, a effectué 134 sorties dans huit provinces du pays en trois jours, a annoncé jeudi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

"Les avions russes ont effectué 134 sorties de combat pour frapper 449 sites dans les provinces d'Alep, de Damas, d'Idlib, de Lattaquié, de Hama, de Homs, de Raqqa et de Deir-el-Zor", a indiqué M.Konachenkov devant les journalistes.

Les avions russes ont notamment anéanti un dépôt de munitions de l'EI et un groupe de terroristes du Front al-Nosra.

"Un bombardier Su-24M a détruit un dépôt souterrain de munitions de l'EI près d'El-Qaryatayn dans la province de Homs. Une bombe OFAB-250-270 a complètement détruit le dépôt", a précisé le général.

"Les bombardements ont permis de détruire un char, deux blindés et trois véhicules équipés de mortiers. L'ennemi a essuyé des pertes humaines considérables", a-t-il noté. 

Selon lui, l'aviation russe poursuit ses bombardements contre les sites pétroliers contrôlés par l'EI.

"Le 24 novembre, un bombardier Su-34 a porté une frappe contre des convois de camions-citernes et des sites de transformation et de stockage de produits pétroliers situés près des gisements de pétrole dans le nord et l'est de la Syrie, dans les provinces de Deir-el-Zor et de Raqqa", a déclaré M.Konachenkov.

Tous les avions ont regagné la base aérienne syrienne de Hmeimim après leurs missions.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

Syrie: plus de 1.000 camions-citernes de l’EI détruits par les avions russes
L'aviation russe a réalisé 141 sorties et détruit 472 cibles en Syrie
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
frappe aérienne, Su-35, Front al-Nosra, Etat islamique, Igor Konachenkov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook