Ecoutez Radio Sputnik
    Un pilote syrien sur la base aérienne militaire Hama en Syrie

    L'aviation syrienne a attaqué 673 sites terroristes en six jours

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    281312

    L'armée syrienne mène une offensive à Homs et a déjoué une tentative de percée des terroristes près de Palmyre.

    L'aviation syrienne a mené 179 missions en six jours pour frapper 673 sites des terroristes, a annoncé jeudi à Lattaquié le général de brigade Ali Mayhub, porte-parole des troupes syriennes.

    "L'Armée de l'air syrienne a effectué 179 sorties pour attaquer 673 sites contrôlés par les terroristes près de Damas, de Homs, de Hama, d'Idlib, d'Alep et dans la province de Lattaquié. Ces frappes ont permis de détruire trois postes de contrôle, deux convois automobiles et des bases de ravitaillement dans la province de Homs", a indiqué le général lors d'un point presse.

    "Les activités de l'Armée de l'air syrienne ont porté un préjudice important au groupe du Front al-Nosra (…). Nous avons rasé des fortifications des terroristes du Front al-Nosra et éliminé beaucoup de terroristes (…) dans la province d'Idlib", a-t-il ajouté.

    Les troupes syriennes ont en outre "détruit des centres de communication et de ravitaillement des terroristes et leurs véhicules (…) dans la province d'Alep".

    "Des dizaines de véhicules transportant des djihadistes ont été anéantis dans la province de Lattaquié", a précisé le général.

    L'armée syrienne mène une offensive à Homs et a déjoué une tentative de percée des terroristes près de Palmyre, d'après Ali Mayhub.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    L'armée syrienne a libéré 5 villes à Hama, grâce au soutien de l'aviation russe
    L'aviation russe a aidé l'armée syrienne à libérer Bahsa
    Palmyre: l'aviation syrienne frappe l'Etat islamique
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Tags:
    offensive, frappe aérienne, armée gouvernementale syrienne, Ali Mayhub, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik