Ecoutez Radio Sputnik
    Les exercices internationaux Swift Response

    10.000 à 15.000 soldats US aux exercices en Europe de l'Est en juin

    © Photo. US Army
    International
    URL courte
    59584
    S'abonner

    Les Etats-Unis ne cessent de renforcer leur présence militaire sur le continent européen.

    10.000 à 15.000 militaires américains participeront en juin prochain à des manœuvres qui se dérouleront en Pologne et dans les pays baltes, a annoncé jeudi le commandant des forces terrestres des Etats-Unis en Europe, le général Ben Hodges, en visite à Varsovie. 

    "L'été prochain, en juin, des milliers de soldats américains prendront pas aux exercices Аnaconda. Ce ne seront pas seulement les militaires déployés à titre permanent en Europe, mais aussi une brigade d'un millier de parachutistes qui viendra de Caroline du Nord. Elle fera une descente sur la Pologne", a déclaré le général lors d'une conférence intitulée "Pologne et USA. Ensemble vers une Europe forte". 

    Et d'ajouter que les manœuvres Аnaconda seraient réunies avec les exercices internationaux Swift Response. 

    "10.000 à 15.000 soldats américains se trouveront simultanément en Pologne et dans les pays baltes", a souligné M.Hodges. 

    Selon le général, après ces exercices, près de 600 unités du matériel de guerre seront laissées en Pologne. 

    "Nous entendons stocker ce matériel sur deux sites en Pologne", a-t-il précisé. 

    Interrogé sur un éventuel élargissement de la présence militaire américaine en Europe, M.Hodges a répondu que cela n'était pas prévu pour le moment. 

    "Avant de débloquer des réserves supplémentaires, les Etats-Unis s'attendent à ce que nos alliés investissent leurs moyens", a tranché le général. 

    Abordant le problème de la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique et d'un éventuel envoi de troupes au sol en Syrie, il a estimé qu'une telle mesure ne serait pas du tout efficace à elle seule. 

    "D'abord, nous devons comprendre pourquoi les gens se rallient au djihad", a conclu M.Hodges.

    Lire aussi:

    Les USA vont muscler leur présence militaire en Europe
    Les USA invoquent la "menace russe" pour augmenter leur présence navale en Europe
    Tags:
    manœuvres, Swift Response - 15, Ben Hodges, Varsovie, pays baltes, Pologne, Europe de l'Est, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik