Ecoutez Radio Sputnik
    F-16C Fighting Falcon

    L'armée de l'air turque suspend les vols au-dessus de la Syrie

    © Flickr/ Brian Mullender
    International
    URL courte
    1161855

    La décision a été prise après la destruction d'un bombardier russe Sukhoi Su-24 au-dessus du territoire syrien par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc.

    Le quotidien Hurriyet a annoncé vendredi, se référant à des sources diplomatiques, que l'aviation de guerre de Turquie a suspendu les vols au-dessus du territoire syrien dans le cadre des opérations de la coalition internationale anti-EI suite à l'incident du bombardier russe abattu.

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan ouvre le sommet du G20 à Antalya, dimanche 15 novembre 2015
    © Photo. Service de presse du Kremlin
    Le mardi 24 novembre, un bombardier russe Sukhoi Su-24 s'est écrasé en Syrie. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé que l'avion avait été abattu par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc et était tombé en Syrie à quatre kilomètres de la frontière de Turquie. Le président russe a qualifié sa destruction de coup dans le dos porté par les complices des terroristes. Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses bombardiers voleraient désormais sous la protection de chasseurs.

    Bien que la Russie compte toujours obtenir les excuses de la Turquie pour l'incident avec son Sukhoï Su-24, cette dernière n'envisage pas de s'excuser.

    "Je pense que s'il y a une partie qui devrait fournir des excuses ce n'est pas nous, mais ceux qui violé notre espace aérien", a déclaré jeudi le président turc Recep Tayyip Erdogan dans un entretien à la chaîne américaine CNN. Plus encore, il a promis la même riposte qu'à l'égard du Su-24 en cas de nouvelle violation similaire.

    M.Erdogan a beau faire des déclarations sur la violation de l'espace aérien turc, les données de contrôle objectif témoignent que l'avion russe se trouvait dans l'espace aérien syrien et que c'est le chasseur turc qui a attaqué le Su-24 au-dessus du territoire de la Syrie.

     

    Lire aussi:

    La Russie anéantit des groupes terroristes près de la frontière turque
    Sortez les mouchoirs: Erdogan "chagriné" par la réaction de la Russie
    "L’avion russe a été abattu suite à un ordre venu d'en haut"
    Tags:
    Etat islamique, Vladimir Poutine, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik