Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov

    Lavrov: après l'incident du Su-24 russe Ankara a franchi la ligne rouge

    © Sputnik. Grigory Syssoev
    International
    URL courte
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)
    651667

    Moscou estime que la Turquie a franchi la ligne rouge, ce qui pourrait la placer dans une situation extrêmement difficile, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Nous estimons que les dirigeants turcs ont franchi la ligne rouge et risquent de placer la Turquie dans une situation extrêmement difficile aussi bien du point de vue des intérêts nationaux à long terme que de celui de son rôle dans la région", a dit Sergueï Lavrov en inaugurant les négociations avec son homologue syrien Walid Mouallem.

    Un Sukhoi Su-24 russe s'est écrasé en Syrie le 24 novembre. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé que l'avion avait été abattu par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc au-dessus du territoire syrien et était tombé en Syrie à quatre kilomètres de la frontière. Le dirigeant russe a qualifié sa destruction de coup dans le dos porté par les complices des terroristes. Il a déclaré que la tragédie de l'avion aurait de graves conséquences pour les relations entre Moscou et Ankara.

     

    Dossier:
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)

    Lire aussi:

    Avion russe abattu: "arrêter toute négociation d'adhésion de la Turquie à l'UE"
    Pilote survivant du Su-24: aucune mise en garde de la part de la Turquie
    Pétrole de l'EI ou lutte antiterroriste: la Turquie doit choisir
    Tags:
    Su-24, Walid Mouallem, Sergueï Lavrov, Ankara, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik