Ecoutez Radio Sputnik
    Siège du Conseil de l'Europe à Strasbourg

    La décision de l'APCE sur la Russie sera révélatrice pour l'Europe

    © Sputnik. Vladimir Fedorenko
    International
    URL courte
    13653

    La décision de l'APCE sur les compétences de la délégation russe en 2016 interviendra bientôt et elle sera révélatrice pour l'avenir du continent européen, estime le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine.

    Le président de la Douma russe Sergueï Narychkine ne tente pas de faire des prévisions quant à la décision de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur les compétences de la délégation de Russie en 2016, mais il estime cependant qu'elle sera révélatrice pour l'avenir de l'ensemble du continent européen.

    En avril 2014 l'APCE a adopté une résolution antirusse suite au rattachement de la Crimée à la Russie et a privé les parlementaires russes de droits de vote, ainsi que de celui de participer aux activités des organes dirigeants de l'Assemblée et de ses missions de suivi jusqu'à la fin de 2014. En 2015, les sanctions ont été prorogées. Anne Brasseur, qui préside l'APCE, a déclaré que le rétablissement des compétences de la délégation russe pourrait être examiné en janvier 2016.

    "Le moment de vérité viendra très tôt, au début de 2016, alors qu'un russophobe invétéré soulèvera à nouveau la question relative à nos compétences. Faire des prévisions sur une éventuelle décision est une tâche ingrate. Je ne dirai qu'une chose: le résultat et la liste nominative des votants, tout comme la position publique de la présidente de l'Assemblée, des chefs de groupes politiques et des délégations nationales seront instructifs", écrit Sergueï Narychkine dans un article publié sur son site Internet.

    "L'année du 20e anniversaire de l'adhésion de la Russie au Conseil de l'Europe, la décision de l'APCE sera révélatrice quant aux destinées du continent dans son ensemble. Elle donnera la réponse à la question de savoir s'il parviendra à devenir une grande maison prospère dans laquelle l'égalité en droits de tous ses peuples est une condition clé du développement réussi de l'Europe", signale le président de la Douma russe.

     

    Lire aussi:

    L'APCE refuse de dialoguer avec la Russie (député)
    APCE: la délégation russe absente jusqu'à la fin de 2015
    APCE: priver Moscou du droit de vote (commission de suivi)
    Tags:
    APCE, Anne Brasseur, Sergueï Narychkine, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik