Ecoutez Radio Sputnik
    Stinger missile weapon system

    La Pologne ne veut plus de missiles américains

    © Flickr/ U.S. Pacific Command
    International
    URL courte
    531604

    Le nouveau gouvernement polonais envisage de revoir les contrats sur la livraison des missiles sol-air américains Patriot et des hélicoptères français d'Airbus. La décision avait été prise en avril 2015, sur fond de tensions avec la Russie, à cause de la crise ukrainienne. Désormais, Varsovie souhaite modifier les conditions des possibles contrats.

    Cette initiative a été annoncée par le nouveau ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, lors de la réunion du comité du parlement sur les projets de programmes de défense. D'après les projets du gouvernement précédent, le pays aurait dû dépenser 5,3 milliards de dollars pour l'achat de missiles sol-air pour son bouclier anti-missiles et trois milliards d'euros pour l'achat des hélicoptères multirôles.

    Le ministre a déclaré lors d'une diffusion en direct que les conditions du "contrat potentiel" sur la livraison des missiles américains ont "fortement changé depuis la déclaration publique".

    "Le prix est beaucoup plus élevé, les délais de livraison sont plus importants… On peut dire que ce contrat n'existe presque pas", a résumé le politicien.

    Quant aux hélicoptères français, le choix initial du fournisseur a été fait malgré "les nombreux inconvénients" d'Airbus. Le ministre n'a pas exclu l'organisation d'un nouvel appel d'offres et a espéré que le producteur américain Sikorsky et la société anglo-italienne Agusta Westland, concurrents directs d'Airbus, prendront part au concours.

    Rappelons que ce n'est pas la première fois qu’un acheteur potentiel de matériel américain se rétracte. Ainsi, en octobre 2015 le président du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, qui a remporté les élections législatives du 19 octobre, avait renoncé au financement du programme du F-35.

    Lire aussi:

    La Pologne veut créer une armée avec les migrants syriens
    Elections en Pologne: deux femmes se battent pour le pouvoir
    Trump félicite la Pologne, allié exemplaire, pour l'achat de missiles US Patriot
    Tags:
    missiles, hélicoptères, Patriot (missile), F-35 Lightning II, Sikorsky Aircraft, Airbus Group, AgustaWestland, Antoni Macierewicz, Pologne, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik