International
URL courte
32562
S'abonner

Tahir Elçi, bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir et figure renommée de la cause kurde, a été tué par balles samedi lors d'un échange de coups de feu aux circonstances encore confuses dans une grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie.

Un policier a été tué et dix autres personnes blessées, dont un journaliste et au moins deux autres membres des forces de l'ordre, lors de cette fusillade, a-t-on appris de sources hospitalières et sécuritaires locales citées par l'AFP.

L'avocat a été mortellement touché à la tête lors de la fusillade, sans qu'il soit encore possible d'affirmer s'il a été spécifiquement visé ou victime d'une balle perdue.

Toujours selon l'AFP Tahir Elçi faisait l'objet de poursuites pour avoir affirmé à la télévision à la mi-octobre que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène la rébellion kurde depuis 1984 en Turquie, "n'est pas une organisation terroriste".

Il avait été interpellé le 20 octobre dans son bureau de Diyarbakir puis inculpé d'"apologie du terrorisme par voie de presse" par un tribunal d'Istanbul, avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Le parquet a requis contre lui une peine d'un an et demi à sept ans et demi de prison.

 

Lire aussi:

Erdogan compare l'appui occidental aux Kurdes à l'aide au terrorisme
Même au Japon, les tensions entre Turcs et Kurdes perdurent
Turquie: Erdogan juge "impossible" la poursuite du dialogue avec les Kurdes
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Tags:
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook