International
URL courte
6230
S'abonner

Les policiers ont procédé dimanche à 150 interpellations place de la République, où se sont rassemblées quelques centaines de personnes opposées à la conférence sur le climat en dépit de l'interdiction de manifester, a déclaré le préfet de police de Paris Michel Cadot, rapporte l'AFP.

"Ce sont des petits groupes violents qui s'en sont pris aux forces de l'ordre avec des projectiles" comme des "bougies voire une boule de pétanque", a indiqué le préfet de police, précisant que personne parmi les manifestants ou les policiers n'avait été blessé.

Qualifiée de plus grande conférence climatique jamais organisée, la conférence de l'Onu sur le climat débutera à Paris lundi sous très haute sécurité, deux semaines après les attentats djihadistes qui ont endeuillé la France et en raison de la présence de 150 chefs d’Etat ou de gouvernement. Environ 40.000 personnes, dont 10.000 délégués, sont attendues chaque jour.

Pourtant, pour 72% de Français, la COP21 n'aboutira qu'à "un accord de façade" permettant de réduire "seulement dans une certaine mesure" les émissions de gaz à effet de serre, selon un sondage à paraître dans Dimanche Ouest France (DOF).


Lire aussi:

Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
COP 21, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook