Ecoutez Radio Sputnik
    Sous-marin australien

    Le Japon soumet sa proposition de sous-marin à l'Australie

    © Wikipedia/ Nick-D
    International
    URL courte
    6511

    Le Japon dépose sa candidature pour un programme australien de construction de sous-marins dont l'enjeu est estimé entre 30 et 35 milliards d'euros.

    Le 30 novembre est le jour de la remise des copies des candidats en Australie. Le Japon est représenté par le consortium composé de Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries. Les deux autres candidatures sont DCNS, un groupe industriel français spécialisé dans l'industrie navale militaire, et l'allemand ThyssenKrupp.

    Le ministre japonais de la Défense, Gen Nakatani, a déclaré que si le Japon gagnait la compétition, "un modèle de collaboration stratégique pourrait être élaboré".

    La compétition vise à équiper la marine australienne de 6 à 12 sous-marins océaniques de plus de 4.000 tonnes. Soit un contrat estimé entre 30 milliards et 35 milliards d'euros pour 12 bâtiments qui remplaceront une flotte de vieux Collins fabriqués par le suédois Kockums et dont le premier est entré en service en 1996. Le premier sous-marin doit entrer en service en 2027 pour la Royal Australian Navy.

    Cette compétition sera structurante pour l'avenir de l'industrie navale mondiale, parce que la marine australienne consacrera un type de sous-marin nouvelle génération de 4.000 qui pourrait apporter un avantage commercial crucial pour les 20 prochaines années, estiment certains observateurs.

    Lire aussi:

    Premier tir spatial commercial japonais
    Le Japon ne participera pas aux opérations militaires contre l’EI
    Le Japon ferme ses portes aux migrants
    Du verre avec la résistance de l’acier créé par les Japonais
    Okinawa: l'Etat japonais préfère ménager ses relations avec les USA
    Le premier ministre australien passera une semaine avec les aborigènes
    L’Australie expulsera-t-elle les migrants au Kirghizstan?
    Le Royaume-Uni à la recherche d'un sous-marin russe
    La Russie prépare un drone sous-marin d'attaque de nouvelle génération
    Le ministre des Finances britannique exige le contrôle des sous-marins nucléaires
    Tags:
    sous-marins, Collins, Australie, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik