Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion russe Su-24 sur la base de Hmeimim en Syrie

    La Russie renforce la sécurité de ses avions de combat en Syrie

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    571553
    S'abonner

    Les vols d'avions de combat russes impliqués dans l'opération contre l'Etat islamique (Daech) en Syrie sont effectués dans un régime de sécurité renforcé.

    Moins de 24 heures après la destruction de son bombardier Su-24 par un chasseur F-16 de l'armée de l'air turque, la Russie a déployé des systèmes de défense antiaérienne S-400 autour de la base de Hmeimim qui abrite les avions de combats russes menant des frappes contre les djihadistes de Daech en Syrie.

    Dans le même temps, des chasseurs Su-30SM munis de missiles air-air fournissent une couverture aérienne aux avions d'assaut et bombardiers en mission. Les Su-30SM sont également capables de larguer des bombes et de servir d'intercepteurs.

    Tous les pilotes russes effectuant des vols en Syrie sont équipés d'un pistolet automatique Stechkin APS, d'un fusil d'assaut Kalachnikov ainsi que d'une station radio.

    La Russie a lancé le 30 septembre dernier une campagne de frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

    Le 24 novembre, un chasseur F-16 de l'armée de l'air turque a abattu un bombardier Su-24 impliqué dans les frappes aériennes russes contre Daech en Syrie. Selon Ankara, l'avion russe a violé l'espace aérien turc. Moscou dément ces rapports tout en soulignant que son bombardier ne présentait aucune menace pour la Turquie.

    Suite à l'incident, le président russe Vladimir Poutine a accusé les autorités turques de faire le jeu des terroristes dans la région.

    Lire aussi:

    Kremlin: la Turquie a lancé un défi "sans précédent" à la Russie
    Poutine: il y a du sang russe dans le pétrole qu'achète la Turquie à l'EI
    PM turc: un crash comme celui du Su-24 pourrait se reproduire
    Tags:
    sécurité, pilote, avions militaires, lutte antiterroriste, frappe aérienne, S-400, F-16 Fighting Falcon, Su-30SM, Su-24, Vladimir Poutine, Bachar el-Assad, Hmeimim, Syrie, Russie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik