Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Clinton plaide pour un rapprochement avec la Russie face à Daech

    © AFP 2019 Saul Loeb
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    47964

    La candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton plaide en faveur d’une coopération renforcée entre la Russie et les Etats-Unis dans la lutte contre Daech.

    "Nous sommes tenus d'abandonner le faux dilemme entre lutte antiterroriste et lutte contre le régime de Bachar el-Assad. J'estime que nous sommes en mesure de résoudre simultanément les deux problèmes, en tirant au clair la situation actuelle et en exhortant les Russes à coopérer", a-t-elle déclaré dans une interview accordée à la chaîne CBS.

    Et de rappeler: "Les Russes ont payé au prix fort leur engagement dans la lutte contre Daech, comme le prouve le crash de l'Airbus russe dans le Sinaï suite à une attaque terroriste".

    "Je tiens à leur dire (aux Russes, ndlr) que nous avons besoin sinon d'un soutien actif, du moins de concessions de leur part dans la lutte contre l'Etat islamique", a relevé la femme politique.

    Et d'ajouter: "Les Etats-Unis salueront tous les efforts de la Russie pour coopérer davantage".

    Quant à la création de zones d'exclusion aérienne en Syrie, Mme Clinton a souligné qu'en cas de victoire de son parti aux élections, les incidents comme celui de l'avion russe abattu par la Turquie n'auraient jamais lieu.

    "Nous nous engageons à mettre sur pied une zone d'exclusion aérienne en Syrie au sujet de laquelle la Russie sera dûment informée. Je tiens à ce que les Russes se mettent à la table des négociations. Leur participation n'est pas obligatoire, mais j'insiste pour qu'ils admettent que de telles zones sont indispensables ", a-t-elle expliqué.

    Nombre d'hommes politiques américains ont appelé à plusieurs reprises à créer une zone d'exclusion aérienne en Syrie dans le but de protéger l'"opposition syrienne modérée" contre les frappes effectuées depuis les airs. L'agence de presse Reuters a également cité la déclaration de Mme Clinton exhortant à créer une zone d'exclusion aérienne avec la participation de la Russie.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Hillary Clinton était au courant des émissions à la télévision russe
    Présidentielle US: Biden renonce à défier Clinton
    Attaque de Benghazi: Clinton interrogée pendant 11 heures au Congrès US
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Tags:
    coopération, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik